Photo illustration

Une indigestion est la manifestation d’un trop-plein de l’estomac ou d’un déséquilibre alimentaire. C’est un problème très désagréable qui peut toucher tout le monde. Cette semaine, la nutritionniste Nirusha Pahladi nous explique les causes à l’origine de l’indigestion ainsi que ses symptômes. Elle nous explique comment modifier nos habitudes alimentaires et nous donne les remèdes pour nous soulager.

Nirusha Pahladi

L’indigestion, aussi appelée dyspepsie, est un terme général qui décrit une douleur ou un inconfort dans la partie supérieure de l’abdomen, associée à la première partie du système digestif : œsophage, estomac et duodénum (partie de l’intestin grêle). Le terme signifie “mauvaise digestion”. Les symptômes se manifestent principalement lorsque la première partie du processus digestif est perturbée, c’est-à-dire lorsque les aliments sont décomposés, mais pas encore absorbés par l’organisme.

Les causes.

Le système digestif produit des substances appelées enzymes, qui sont indispensables à la digestion des aliments. Les sucs gastriques sont sécrétés en même temps que l’acide gastrique dans l’estomac. Selon Nirusha Pahladi, “il peut arriver à l’occasion que ce mécanisme de protection se dérègle et devienne moins performant, ouvrant la voie à l’inflammation”. Le processus digestif peut alors perdre de son efficacité.
De nombreuses raisons peuvent expliquer les problèmes d’indigestion : stress, excès de nourriture, d’alcool ou de caféine, aliments gras ou épicés ou encore absorption trop rapide de nourriture. Il existe aussi certains problèmes médicaux pouvant donner lieu à des symptômes d’indigestion, comme les ulcères d’estomac, les calculs biliaires, l’obésité, la hernie hiatale, un cancer de l’estomac et certains types de médicaments.

Les symptômes.

L’indigestion se manifeste à travers divers symptômes tels que des douleurs localisées au niveau de l’estomac et de l’œsophage, des ballonnements, des remontées brûlantes jusqu’à la gorge, un goût acide dans la bouche (reflux acide), les gaz, le grognement de l’estomac, des nausées, les renvois, voire vomissements, diarrhée et maux de tête.
La personne atteinte d’indigestion souffre d’une douleur mal définie à des horaires imprécis. Cette gêne peut durer le temps d’une journée et peut se dissiper après un repos en position couchée. La présence d’une quantité importante de gaz dans le ventre figure également parmi les signes avant-coureurs de l’indigestion. Selon la nutritionniste, “l’indigestion n’entraîne des complications que très rarement. Dans certains cas et si elle est permanente, elle peut entraîner une constipation qui, sans un soin rapide, s’aggrave pour devenir une véritable intoxication alimentaire. Dans tous les cas, si la sensation de gêne causée par l’indigestion ne s’estompe pas en 48 heures, il faut solliciter l’avis d’un médecin”.

Mieux vaut prévenir ce mal indisposant.

Afin de prévenir l’indigestion, il est particulièrement important de suivre une bonne habitude alimentaire en choisissant une nourriture équilibrée et saine.
Voici quelques conseils pratiques que Nirusha Pahladi propose d’adopter :

– Surveillez votre alimentation afin de connaître les aliments qui peuvent être à l’origine de votre indigestion.
– Réduisez la consommation d’aliments difficiles à digérer comme le chocolat, la viande grasse, les boissons gazeuses et alcoolisées, les aliments épicés, les fritures et les sauces.
– Mâchez lentement afin de faciliter la digestion et d’optimiser l’action des sucs digestifs.
– Ne mangez jamais trop d’un coup. Le mieux est de prendre plusieurs petits repas par jour afin de réduire l’effort de l’estomac lors du processus de digestion. Vous pouvez même attendre 24h à 36h avant de recommencer à manger.
– Évitez les repas tardifs qui peuvent rendre la digestion difficile.
– Trouvez un moyen d’éliminer le stress, qui est souvent à l’origine d’un grand bouleversement au niveau de l’appareil digestif.

Des remèdes pour soigner l’indigestion.

Boire de l’eau chaude est l’un des meilleurs traitements pour guérir les indigestions, car elle possède un effet relaxant. Cependant, “il est recommandé de ne pas aller se coucher tout de suite, car boire de l’eau chaude peut entraîner le reflux gastro-œsophagien”, indique la nutritionniste.

Il existe également de nombreux autres remèdes qui peuvent être utilisés pour traiter l’indigestion :
Graines de fenouil
: Très utiles pour l’indigestion causée par des aliments très épicés ou gras. Les graines de fenouil contiennent des huiles volatiles qui peuvent aider à réduire les nausées et à contrôler les flatulences.
• Faites rôtir à sec, broyer et tamiser les graines de fenouil. Prenez une demi-cuillère à café de cette poudre avec de l’eau. Suivez ce remède deux fois par jour. Alternativement, vous pouvez boire du thé de fenouil, fait en trempant deux cuillères à café de graines de fenouil écrasées dans une tasse d’eau chaude.
Gingembre
: Il stimule les sucs digestifs et le flux d’enzymes qui vous aident à digérer votre nourriture. Cela fait du gingembre un remède efficace contre l’indigestion, surtout quand elle est causée par une suralimentation. À titre préventif, vous pouvez saupoudrer du sel sur des tranches fraîches de gingembre et les mâcher à fond après avoir mangé un gros repas. Vous pouvez également boire du thé au gingembre maison pour obtenir un soulagement des ballonnements, des crampes, des gaz et des maux d’estomac.
• Pour faire du thé au gingembre : faire bouillir une cuillère à café de gingembre râpé dans une tasse d’eau pendant 5 à 10 minutes.
Cumin : Il a une longue histoire d’utilisation comme remède ayurvédique pour les problèmes digestifs, y compris l’indigestion, la nausée, la diarrhée et la flatulence. Il stimule la sécrétion d’enzymes pancréatiques qui facilitent la digestion.
• Mélangez une cuillère à café de poudre de graines de cumin grillées dans un verre d’eau et buvez-le.
Feuilles de basilic
: C’est aussi un excellent remède ayurvédique pour l’indigestion et le reflux acide. Il aide également à soulager les gaz intestinaux, grâce à ses propriétés carminatives.
• Ajouter une cuillère à café de basilic à une tasse d’eau chaude et laisser infuser pendant 10 minutes. Buvez jusqu’à trois tasses de ce thé par jour.
• Mélanger 5 ou 6 feuilles de basilic moulues, ¼ de cuillère à café de sel marin et un peu de poudre de poivre noir dans 2 à 3 cuillères à soupe de yaourt nature. Consommer 2 ou 3 fois par jour.
Cannelle : Très efficace pour traiter l’indigestion, les crampes abdominales, les nausées, les flatulences et la diarrhée.
• Faire une tasse de thé à la cannelle en ajoutant ½ cuillère à café de poudre de cannelle à une tasse d’eau bouillante et laisser infuser pendant quelques minutes. À boire quand c’est est encore chaud pour de meilleurs résultats.