Une série de mesures ont été annoncées hier, vendredi 21 septembre par le gouvernement. Des décisions qui se positionnent en soutien aux planteurs de canne à sucre, qui rencontrent des difficultés financières en raison de la baisse du prix du sucre sur le marché mondial et qui connaissent de gros problèmes de “cash flow”, au point d’abandonner la récolte dans les champs.

Les mesures suivantes sont de fait proposées pour fournir un soulagement immédiat aux planteurs pour la récolte 2018 : 1) une indemnité en espèces de Rs 1 250 par tonne de sucre à tous les planteurs; et 2) une rémunération supplémentaire de Rs 1 250 par tonne de sucre pour la bagasse, portant ainsi les recettes provenant de la bagasse à Rs 2 500 pour les petits planteurs et à Rs 1 700 pour les autres.

Les planteurs ayant moins de 100 hectares de culture sous canne à sucre bénéficieront d’une avance de 80% sur toutes les recettes provenant du sucre et des coproduits au lieu du montant proposé par le Syndicat des Sucres sur le sucre uniquement.

La Mauritius Cane Industry Authority aidera également les planteurs de moins de 100 hectares sous canne grâce à une avance du Planters Fund for the Purchase of Fertilizers pour la récolte 2019. L’avance serait d’environ Rs 13 000 par hectare.