Un total de 17 000 employés ont quitté l’industrie cannière depuis 2001 sous les différents plans de retraite – le Voluntary Retirement Scheme (VRS), l’Early Retirement Scheme (ERS), l’Early Termination of Contract (ETC) et le “blue-print” –, proposés par le gouvernement à leur intention dans le cadre de la réforme de cette industrie en vue de la rendre viable et compétitive, suivant la baisse du prix du sucre de l’ordre de 36% en 2009 et le démantèlement du Protocole Sucre.
Selon les chiffres officiels du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, ces employés ont obtenu un total de Rs 7,5 milliards sous forme de compensations. Ils ont aussi obtenu des lopins de terres sur 160 sites à travers l’île, dont les infrastructures aménagées par l’État ont coûté environ Rs 7 milliards. La plupart des 17 000 bénéficiaires, soit environ 16 000, ont déjà reçu leur titre de propriétés à l’achèvement des travaux d’infrastructures. Environ 10% d’entre eux ont choisi de vendre leur terrain, certains pour financer les études de leurs enfants et d’autres pour financer la construction de leur maison sur un autre terrain.
Le Project Coordinator de la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA), Rajesh Gutteea, a indiqué au Mauricien que les bénéficiaires obtiennent leur terrain après que toutes les infrastructures des utilités publiques – telles l’eau, l’électricité et les drains – aient été aménagées sur les sites, et ce conformément aux conditions imposées par le Morcellement Board et la MCIA. « Nous avons mis en place un système par lequel nous visitons les sites en compagnie des représentants des bénéficiaires au moins quatre fois durant les travaux d’aménagement. Nous nous occupons, avec les autres parties concernées, de toute amélioration que les bénéficiaires proposent. Les terrains ne leur sont livrés qu’après satisfaction complète », a-t-il dit. Et d’ajouter que les bénéficiaires ne signent leur contrat tant que ceux-ci ne sont pas satisfaits des infrastructures.
S’agissant de la fermeture de l’usine sucrière de Deep River-Beau Champ cette semaine, les 154 employés ayant opté pour la retraite obtiendront collectivement une somme de Rs 202 M, soit une moyenne de Rs 1,1 M par bénéficiaire. Une superficie de 39 arpents de terre, répartis sur trois sites – soit 7 arpents à Bel-Air, 5 arpents à Queen-Victoria et 27 arpents à Bonne-Mère – sont développés pour ces bénéficiaires.