La première réunion du comité interministériel dans le cadre de la fusion de la Mauritius Sugar Authority, Mauritius Sugar Terminal Corporation, Mauritius Sugar Industry Research Institute, Farmers Service Corporation, Cane Planters and Millers Arbitration and Control Board et Sugar Planters Mechanical Pool Corporation et la création de la Mauritius Cane Industry Authority a eu lieu en début de semaine. Cette autorité doit être instituée au plus tard le 31 mars 2012.
Présidée par le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, la réunion à laquelle ont aussi participé les ministres Shakeel Mohamed et Satyadeo Moutia, a vu l’institution de quatre comités. Ces derniers, selon Satish Faugoo, s’inscrivent dans la perspective de l’élaboration d’un plan de travail.
« Le comité interministériel a pour attribution de bannir les contraintes, d’assurer les intérêts des employés et de traiter des perspectives de redéploiement, entre autres », a déclaré le ministre. Et d’ajouter : « Un accord devra être conclu sur un package social pour les deux catégories d’employés : ceux désireux de partir et ceux optant pour le redéploiement. Il importe de préserver les intérêts des employés. »
Pour sa part, Jack Bizlall a rappelé l’échéance de fin mars 2012 pour la mise en place de la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA). Le syndicaliste a d’ailleurs cité l’exemple de la Cargo Handling Corporation. Il souligné l’importance de négocier avec l’Union européenne pour un moratoire.
« Laissons la création de la structure de la MCIA et procédons avec la marche à suivre : considérer ceux qui voudront partir, ceux qui voudront être redéployés, etc… », a suggéré M. Bizlall.