La production sucrière dans le cadre de la récolte sucrière 2019 a définitivement pris fin cette semaine. Omnicane a été la dernière uniré à s’arrêter après une fin de récolte affectée par le mauvais temps. À la fin de l’année dernière, les usines avaient demandé un prolongement de la récolte jusqu’à demain.

Toutefois, depuis la reprise des activités, le 6 janvier dernier, le mauvais temps a perturbé la récolte dans les champs. Ce qui fait que certains, situés dans des endroits difficiles, ne seront pas récoltés cette année.

Le problème, c’est que toutes les récoltes faites à compter du 15 janvier tomberont sous celle de 2020. Ce qui, semble-til, n’intéresse pas les producteurs. Tout porte à croire que la production sucrière sera très proche des estimations des 325 000 tonnes cette année. Selon le dernier bulletin publié par la MCIA lundi, 320 224 tonnes de sucre avaient déjà été produites.

Quelque 2 985 635 tonnes de cannes avaient été broyées avec un taux d’extraction moyenne de 10,16%.