Pas moins de 1 009 cas de conjonctivite ont été traités dans les hôpitaux, à l’instar du S. Bharati Eye Hospital, à Moka, pendant la semaine du 8 au 15 février. Depuis le début de l’épidémie, une moyenne de 400 à 500 cas ont été enregistrés par semaine dans les services de santé publique. Par ailleurs, durant la même période, 1 353 cas de gastro-entérite ont été traités dans les cinq hôpitaux régionaux et dans ceux de Souillac, Montagne-Longue et Mahébourg. Ces infections saisonnières sont favorisées par les conditions climatiques, fortes chaleurs et grosses pluies.
La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, la membrane blanche qui recouvre la partie blanche de l’oeil et des paupières. Les symptômes : rougeur, larmoiement, sensation de brûlure et sensibilité à la lumière. Le département des maladies infectieuses du ministère de la Santé recommande aux Mauriciens de prendre des précautions, la conjonctivite d’origine virale étant contagieuse. Les personnes souffrant de conjonctivite doivent donc éviter tout contact rapproché avec les personnes non infectées et se laver les mains fréquemment. Elles ne doivent pas se frotter les yeux ni partager avec d’autres personnes les gouttes prescrites pour les yeux. Il est recommandé de se faire examiner par un médecin et de ne pas pratiquer l’automédication. Quant aux personnes non infectées, elles doivent éviter de se toucher les yeux avec les mains non lavées, utiliser une serviette de toilette à usage personnel et se laver fréquemment les mains. Pendant la même période l’année dernière, le ministère de la Santé avait enregistré 3 014 cas de conjonctivite. Un pic avait été observé pendant la semaine du 16 au 22 février avec 1 952 cas.
Par ailleurs, la gastro-entérite, également d’origine virale, est également contagieuse. Elle est provoquée par une conservation inappropriée de la nourriture, une consommation d’eau et des matières fécales contaminées et par des insectes. La gastro-entérite renvoie à la diarrhée, le vomissement et des crampes intestinales. Le ministère de la Santé recommande de bouillir l’eau, de conserver les aliments à l’abri des insectes et de la poussière et de laver soigneusement les fruits et légumes avant consommation.