Photo archive
  • Le nombre augmente de semaine en semaine
  • Parmi les cas répertoriés, un cas de grippe AH1N1
  • Plus de 80 000 personnes vaccinées contre la grippe

De nombreux virus circulent en ce moment. Le climat actuel, soit un temps froid et sec, favorise la transmission des virus. D’après les renseignements recueillis, le ministère de la Santé a enregistré 4 463 cas d’infection virale la semaine dernière, dont un cas de grippe AH1N1. Par ailleurs, plus de 80 000 personnes se sont fait vacciner contre la grippe depuis le 12 avril dernier.

Du 13 au 19 mai dernier, le ministère de la Santé a enregistré 4 463 cas d’infection virale à Maurice contre 3 546 cas la semaine précédente. Ce qui indique une hausse du nombre de cas recensés. « Le nombre d’infections virales augmente de semaine en semaine. Mais c’est normal en cette période en raison du changement de saison. Plusieurs virus sont en circulation en ce moment, plus particulièrement le rhinovirus, l’adénovirus et le Respiratory syncytial virus. Mais il y a aussi les virus de la grippe AH1N1, AH3N2 et B, qui circulent dans l’air. La semaine dernière, nous avons recensé un cas de grippe AH1NI », a affirmé Dr Fazil Khodabaccus, Senior Community Physician au ministère de la Santé.

Les symptômes, selon ce dernier, sont les mêmes. « Peu importe le virus que vous avez contracté, les symptômes sont les mêmes. Ils se manifestent par des maux de gorge et de tête, des toux, le rhume, la fièvre et des courbatures », précise le Senior Community Physician. Ce dernier recommande au public de voir un médecin à la manifestation de ces symptômes afin de recevoir les traitements appropriés. « Les maladies d’infection virale sont très contagieuses. Il faut absolument éviter les foules et s’hydrater régulièrement. Une personne atteinte de la grippe doit éternuer et tousser dans un mouchoir en papier. Il faut se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon et nettoyer régulièrement les objets avec qui la personne est souvent en contact, comme le téléphone, le clavier, entre autres », souligne Dr Khodabaccus.

Les grippes peuvent causer des complications et la plus grave demeure la pneumonie. De plus, les personnes souffrant des maladies non transmissibles peuvent développer des complications si elles ne se font pas traiter vite. Selon le Dr Khodabaccus, la meilleure précaution à prendre c’est la prévention. « Le ministère de la Santé a lancé une campagne de vaccination depuis le 12 avril. A ce jour, plus de 80 000 personnes se sont fait vacciner. Les vaccins sont idéals pour toutes les tranches d’âge, soit toutes les personnes âgées de plus de six mois. Une fois injecté, le vaccin prend effet dans deux semaines. En principe, ce vaccin n’a aucun effet secondaire mais à chaque vaccination, nous plaçons la personne sous observation pendant au moins 15 minutes pour s’assurer que tout va bien », dit-il.

Vaccins disponibles

D’ailleurs, dans un communiqué émis le 20 mai, le ministère de la Santé et de la Qualité de la vie informe le public que les horaires de vaccination changeront à partir de ce mercredi 22 mai. La campagne de vaccination se poursuivra dans les hôpitaux régionaux de l’île du lundi à vendredi de 9h à 11h45 et les samedis de 9h à 11h. En ce qui concerne les “district hospitals”, les Mediclinics, les centres de santé ainsi que le Stanley CHC, les vaccins seront disponibles seulement les samedis de 9h à 11h. La vaccination contre la grippe est recommandée au public, et particulièrement aux personnes appartenant aux groupes à risque tels que les enfants âgés de six mois à cinq ans, les membres du personnel de la Santé, les femmes enceintes et les personnes atteintes de pathologies, notamment d’infection bronchopulmonaire chronique, y compris, la bronchite chronique et l’asthme, la tuberculose ; celles atteintes d’insuffisance rénale chronique nécessitant la dialyse, du cancer, du VIH /sida, des maladies cardiovasculaires chroniques, du diabète et d’autres maladies chroniques sur prescription médicale d’un médecin.

Le Dr Fazil Khodabaccus indique que les meilleures façons d’éviter de tomber malade sont la vaccination, une bonne hygiène de vie, un bon système immunitaire, un bon sommeil, une bonne gestion du stress et des activités physiques. Pour ce qui est des fumeurs, il précise que les grippes saisonnières peuvent leur apporter des complications s’ils ne diminuent pas leur consommation des cigarettes en cette période.