Selon une enquête qu’a effectuée la Banque de Maurice dans le cadre de son Inflation Expectations Survey, 46 % des opérateurs économiques interrogés estiment qu’un taux d’inflation de 5,6 % est élevé. 38 % trouvent que ce taux est normal alors que 4 % le jugent trop élevé. Le taux d’inflation pour l’année 2011 a tourné autour de 6,5 % selon le bureau des statistiques.
Les opérateurs interrogés considèrent dans leur grande majorité (70 %) que le mouvement des prix des biens et services a augmenté, alors que 14 % y ont vu une tendance à la baisse et 16 % ont noté que les prix sont restés inchangés.
Par ailleurs, si 80 % des opérateurs attribuent cette inflation aux facteurs exogènes, 36 % estiment que la hausse des prix est influencée par la demande générale. La politique monétaire est le troisième facteur qui, selon 36 % des personnes interrogées, contribue à augmenter l’inflation.
Concernant le mouvement des prix pour les douze prochains mois, 76 % anticipent une hausse de l’inflation ; 18 % pensent qu’elle va baisser alors que 6 % estiment que les prix resteront inchangés. 88 % des opérateurs économiques s’attendent à ce que le taux d’inflation se situe entre 4,5 % et 6,5 %. 10 % seulement anticipent une inflation supérieure à 6,5 %.