Photo illustration

Le taux d’inflation pour 2017 s’est finalement élevé à 3,7 % au lieu de 3,6 % comme estimé au départ par Statistics Mauritius. C’est ce qui a été annoncé lors des discussions tripartites sur la compensation salariale de 2018. Selon les derniers chiffres rendus publics ce matin par Statistics Mauritius, l’indice des prix à la consommation (CPI) a subi une hausse de 0,7 point en décembre 2017, augmentation occasionnée, entre autres, par la montée des prix des légumes (+ 0,7 point), des carburants (+ 0,1 point), des billets d’avion (+ 0,1 point), des fruits (+ 0,1 point) mais mitigée par le repli des prix d’autres produits alimentaires (-0,2 point) de même que le rhum et autres spiritueux (-0,1 point).

Le CPI s’établissait à 114 points à fin décembre 2017, contre 113,3 points en novembre 2017 et 109,4 points en décembre 2016. Au niveau des sous-indices du CPI, on observe une progression de 1,9 % et de 1,3 % des sousindices pour les produits alimentaires/boissons non alcoolisées et du transport respectivement. Le sous-indice pour la catégorie « Recreation & Culture » est passé de 110,7 points à 111,6 points, soit une hausse de 0,8 %.

Selon le calcul de Statistics Mauritius, le taux d’inflation “headline” (moyenne du CPI sur 12 mois comparée à celle des 12 mois précédents) s’élevait à 3,7 % à fin décembre 2017 contre 1 % à fin décembre 2016 et 3,5 % à fin novembre 2017. Quant au taux d’inflation “year-on-year” (niveau du CPI pour un mois donné comparé à celui du même mois de l’année précédente), il se chiffrait à 4,2 % à fin dé- cembre 2017 contre 3,6 % à fin novembre 2017.