Le Cloud fait buzzer l’informatique, tant à l’échelle des solutions de l’entreprise qu’au niveau de l’usage à la maison. SkyDrive, solution Microsoft, prend son essor dans la région.
L’utilisation de l’informatique, il n’y a pas si longtemps déjà, se résumait à son PC. Y étaient stockés : données en tout genre, fichiers musicaux, jeux, entre autres. Un terminal universel suffisait. Mais on n’arrête pas le progrès, dit-on.
En effet, selon un sondage Microsoft MSN, récemment rendu public, 56 % des participants utilisent au moins deux terminaux par jour : PC, ordinateur portable, tablette, smartphone. 28 % se servent de trois ou plusieurs terminaux au quotidien. Ainsi, un des défis de notre ère technologique consiste à créer un accès facile aux fichiers de divers équipements informatiques. C’est cela le Cloud… et c’est ce que propose Microsoft avec SkyDrive : stockage gratuit, facilité d’accès aux fichiers.
SkyDrive, c’est 1) 7 GB d’espace de stockage gratuit pour vos fichiers – jusqu’à 20 000 documents ou 7 000 photos –, un espace par ailleurs extensible ; 2) accéder à vos fichiers via le navigateur d’un smartphone ou utiliser le logiciel gratuit mis à jour – SkyDrive app pour Windows Phone 7.5 et iPhone ; 3) grâce à “Fetch”, obtenir les fichiers du disque dur de votre PC à la maison – indépendamment du lieu où vous vous trouvez ; 4) la possibilité de visualiser et de modifier des documents Word, Excel et PowerPoint gratuitement et sans devoir convertir des fichiers ou détruire le formatage.
Thierry Coret, responsable marketing chez Microsoft Océan Indien, explique : « Cela signifie que, dans le cas d’un PC ou d’un ordinateur portable en panne, voire volé, les consommateurs de SkyDrive ne perdront pas leurs précieux documents, photos, vidéos et musique. En outre, le stockage de fichiers volumineux en ligne soulage les utilisateurs SkyDrive de l’inquiétude d’un manque d’espace sur leur PC ou leur ordinateur portable ».
Vu l’essor que prennent les smartphones à Maurice, l’on anticipe que SkyDrive soit autant vulgarisé que le populaire MSN. Déjà, plus de la moitié des personnes sondées en Afrique du Sud utilisent le Cloud pour le stockage et le partage de fichiers tels que des photos et vidéos, et plus de 60 % utilisent du Web e-mail comme une méthode de stockage, d’envoi et de partage de leurs fichiers.