L’année informatique 2012 a été marquée, d’une part, par l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le paysage et d’autre part, par l’introduction de nouvelles technologies, comme la 4G pour succéder à la 3G. Les opérateurs misent sur une vitesse de connexion ultra-rapide offrant une expérience inégalable et éliminant les contraintes de buffering lors du visionnage de vidéos en live streaming. Les offres sont plus attirantes les unes que les autres, mais tout ceci a une contrainte car l’investissement initial pour bénéficier de ces services peut se révéler coûteux.
Face à une clientèle de plus en plus exigeante, les opérateurs et FAI en 2012 ont basé leur principal argument de vente sur la vitesse de connexion en vue d’anticiper les besoins croissants de vitesse et de capacité des utilisateurs mauriciens. Emtel, DCL, Mauritius Telecom et le nouveau venu dans le paysage de l’internet, Bharat Telecom, s’y sont mis.
2012 a vu défiler des conférences de presses, lancements et events les uns plus originaux que les autres, que ce soit en faisant appel à « l’homme araignée » ou en imaginant un décor digne d’un conte de fées. L’objectif : en mettre plein les yeux et faire parler de son produit.
La 4G, ou 4e génération des réseaux mobiles — le LTE (Long Term Evolution) —, est la toute dernière technologie en matière de très haut débit mobile, qui succède à la 3G et la 2G. La 4G permet de vivre pleinement l’expérience du très haut débit mobile sur un smartphone, un ordinateur ou une tablette. La 4G devait donner une forte impulsion à l’utilisation du « cloud computing ». C’est en mai dernier qu’Emtel a dévoilé au grand public son offre 4 G/Long Term Evolution (LTE), déclinée en une clé 4 G qui permet le « très haut débit mobile », soit des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s. En 2012, Emtel a rehaussé son réseau, ce qui lui aura coûté un investissement total variant entre Rs 28 M et Rs 30 M. La connexion maximale à l’internet haut débit est ainsi passée de 7,2 Mégabits par secondes à 21 Mbps.
Orange marque le coup de son côté en réalisant un grand coup médiatique en invitant le Français Alain Robert, surnommé l’homme araignée, pour la mise en service commerciale du réseau. Pour avoir accès à la 4G d’Orange, il suffit de se procurer la clé “Internet Everywhere 4G”, en vente à Rs 7 999. Deux formules sont proposées : la version prépayée et la “postpaid”, avec un forfait de 5 Go de données à Rs 1 299 par mois. La 4G d’Orange offre l’expérience de l’internet mobile à très haut débit avec des transmissions de données pouvant aller jusqu’à 100 Mbps, un accès instantané aux données et à la vidéo, avec des images d’une fluidité exceptionnelle sur les smartphones, tablettes ou ordinateurs portables. La consommation se fera avec un forfait mensuel disponible en deux formules, prépayé et “postpaid”, à Rs 1 299 par mois, permettant d’accéder à tous les réseaux 4G, 3G + et Edge d’Orange à Maurice, et de télécharger jusqu’à 5 Go de données.