La troisième édition de l’ICT Expo « mini salon Infotech » se tient ce samedi 14 et dimanche 15 avril à l’école Gujadhur SSS à Flacq. Il s’agit pour le ministère des Technologies de l’Information et de la Communication et du National Computer Board de poursuivre leur campagne de proximité.
« Le salon Infotech peut accueillir 100 000 personnes, mais cela ne représente que 10 % de la population ». C’est en ces termes que le président du National Computer Board (NCB) Suraj Ramgolam justifie la campagne de proximité du ministère. « Il faut pouvoir amener les TIC jusque dans les régions les plus reculées », dit-il. Le NCB et le ministère des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) en présence du ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum, exposaient les détails de la troisième édition de la ICT Expo à un point de presse à la Stratton Court, à Port-Louis. La Gujadhur SSS de Flacq accueillera ce salon « mini Infotech » le samedi 14 avril de 12 h 00 à 19 h 00 et le dimanche 15 avril de 10 h 00 à 18 h 00.
Après la « bonne réception » des deux premières expos à Rivière-des-Anguilles (5 000 visiteurs) et à Rivière-du-Rempart (7 500 visiteurs), l’édition flacquoise devrait « continuer sur cette lancée » selon les organisateurs. L’ICT Expo 2012 accueillera quelque 22 stands sous le thème « Connecting Communities ». Une « job fair » sera proposée ainsi qu’une « gaming zone ». L’entrée est gratuite.
« Connecting Communities ». Il s’agit surtout, selon Tassarajen Pillay Chedumbrum, de promouvoir le « put people first ». « Rapprocher le peuple et la technologie, c’est améliorer les conditions de vie. Il est important que nul ne soit laissé en marge du progrès. À l’heure du Wi-Fi, il faut que les gens réalisent qu’être connecté est une priorité ».
Le ministre des TIC s’est également appesanti sur la nécessité de « raise awareness » : « Dimounn bizin realiz lanpler ki sa sekter-la pe pran. À mars 2012, nou pe kontribye à hoter 6,7 % Produit Intérieur Brut ek forecast pe indike ki sa kapav ogmente à 7 % ver lafin lane. » Et d’ajouter : « World Economic Forum pe koz Mauritian Model, pe pran nou kouman case study ».
D’autres expos seront organisées à Maurice durant l’année. La possibilité d’une ICT Expo à Rodrigues a par ailleurs été évoquée.