Le ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, invité d’honneur hier soir à la cérémonie d’ouverture du 18e salon Infotech, a souligné l’importance des TIC dans l’économie. D’ici la fin de l’année, le secteur devrait représenter 6,8 % du PIB et même dépasser les 10 % jusqu’en 2015 a indiqué Tassarajen Pillay Chedumbrum. Le salon se tient au Centre Swami Vivekananda, à Pailles jusqu’à dimanche 19 heures.
Pour ne pas trahir les récents efforts de communication de son ministère, Tassarajen Pillay Chedumbrum, une fois de plus, n’a pas manqué d’offrir une rétrospective de la performance des TIC cette année. « Le secteur s’est vu propulser de cinquième pilier de l’économie au rang de troisième pilier… Avec Rs 30 milliards de turnover, nous sommes tous conscients de l’importance des TIC », a soutenu le ministre des TIC. Et d’ajouter : « Le secteur représente actuellement pour 6,4 % du produit intérieur brut (PIB) et devrait, selon nos estimations, atteindre 6,8 % d’ici la fin de l’année. » Ce qui conduit le ministre à se montrer enthousiaste à l’idée qu’un pourcentage à deux chiffres est « réalisable ». L’objectif est fixé pour 2015.
Peu avant, le directeur exécutif du National Computer Board (NCB) Dan Faugoo est également revenu sur certains faits marquants de 2011. Il a salué l’initiative du ministère d’avoir organisé deux expositions régionales cette année, à Rivière-du-Rempart et à Rivière-des-Anguilles. Initiative dont le ministre des TIC devait pour sa part revendiquer la paternité : « Last year was my first year as minister, and yet, I managed to come up with that idea. » Tassarajen Pillay a ainsi rappelé une des priorités gouvernementales : « Bring ICT to the doorstep of citizens. » Et de signifier notamment le désir du ministère d’étendre cette politique à Rodrigues. « Les TIC transforment tous les aspects de la vie économique… Il nous faut faire de Maurice une nation ICT-literate » a affirmé le ministre, en écho aux objectifs du NCB traduits par Dan Faugoo, notamment : « Make of Mauritius a knowledge-based economy. » Après l’intervention de Suraj Ramgolam, Chairperson du NCB, les invités ont ensuite procédé à une visite des stands.
« Shaping the digital economy » est le thème retenu cette année pour le salon Infotech qui comprendra 94 stands et 51 participants. L’année dernière, le salon a accueilli plus de 75 000 visiteurs.