"Le Professeur Jean-Pierre Magnan a effectué une visite sur l'autoroute de Terre-Rouge/Verdun mardi "

La route Terre-Rouge/ Verdun continue à hanter le ministère des Infrastructures publiques et par extension le gouvernement de Lalyans Lepep. Ce fut un des premiers problèmes auxquels a eu à faire face le gouvernement dès son installation au début de 2015. Jusqu’ici, les solutions à ce problème d’instabilité de la route se font toujours attendre.

Attendu à Maurice suite aux nombreux problèmes dont fait face le ministère des Infrastructures publiques et autres autorités concernées sur l’autoroute M3 (Terre-Rouge/ Verdun), le Professeur JeanPierre Magnan, qui a effectué une visite sur place mardi après-midi, concède que « la situation est compliquée ». Ce dernier est venu à la demande de Maurice pour étudier cette autoroute suite aux éboulements qui se sont produits depuis 2015. Par ailleurs, une rivière a été découverte sous 40 mètres de profondeur après l’éboulement sur le tronçon de Ripailles-Valton.

Présent lors de cette visite, le ministre Nando Bodha a rappelé que le « droit à l’erreur » ne peut pas être accepté. « Je tiens à préciser encore une fois que c’est une région très complexe et humide. Par ailleurs, avec les fortes pluies continues pendant plusieurs semaines, nous avons enregistré un gonflement du volume d’eau coulant sur le substrat rocheux à 40m de profondeur. Nous allons tenir compte de cet élément nouveau », dit-il. Il ajoute que la meilleure solution pour consolider les travaux de réparation en cours sera considérée.

Le Pr Magnan devra étudier tous les rapports sur les dégâts sur cette autoroute. Il travaille également avec les autres parties concernées, telles la Road Development Authority et Korean Expressway Corporation. Jean-Pierre Magnan est spé- cialisé en matière de géotechnique. Formé à l’École Nationale des Ponts et Chaussées, il est également responsable du département ingénierie géotechnique, environnement et risques de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux.