Le Victoria Urban Terminal assurera une connectivité avec le réseau Metro-Express au départ et à l’arrivée à Port-Louis

Des investissements de Rs 1,9 milliard engagés par le consortium Victoria Station Ltd, comprenant Transinvest Ltd, General Construction Co. Ltd, Innodis Ltd, RHT Bus Services Ltd, Promotion & Development Ltd, Lavastone Ltd et Bloomage Ltd

Les travaux en vue de transformer l’actuelle gare routière à Port-Louis desservant le Sud du pays en le Victoria Urban Terminal, avec un potentiel pour accueillir quelque 100000 passagers à terme, s’échelonneront sur trente mois. La construction des quatre premiers immeubles du terminal prendra 24 mois, alors que les travaux de finition du dernier environ six mois supplémentaires. L’inauguration est annoncée vers la fin de 2021.

La phase de construction donnera du travail à quelque 650 personnes, dont plus de la moitié sous fome d’emplois directs. Ce projet exécuté par un partenariat public-privé nécessitera des investissements de Rs 1,9 milliard. Le consortium de Victoria Station Ltd comprendra Transinvest Construction Ltd, General Construction Co. Ltd, Innodis Ltd, RHT Bus Services Ltd, Promotion & Development Ltd, Lavastone Ltd et Bloomage Ltd.
L’aménagement du Victoria Urban Terminal sur une superficie de 5,25 arpents, couvrira une surface totale d’un peu plus de 50 000m2, dont 2850m2 d’espaces bureaux, 410 places de parking de voitures, un peu moins de 8000m2 dédiés à des activités d’un centre commercial, 2 328m2 de supermarché, un millier d’emplacements pour les marchands ambulants et 1574 m2 de food court. Le Victoria Urban Terminal, qui assurera une connectivité avec le réseau Metro-Express au départ et à l’arrivée à Port-Louis, disposera également de facilités de service d’une gare routière et d’un taxi stand.

Au service de la population
Commentant ce qui est présenté comme un véritable projet d’envergure, Bertrand Hanauer, Chief Executive Officer de Transinvest, soutient que « nous lançons aujourd’hui non pas un PPP, mais un PPPP-Partenariat Public Privé Population. » Il ajoute que « c’est un projet 100% mauricien, fait par des Mauriciens, pour des Mauriciens. C’est le cœur d’une nouvelle connectivité durable entre les différentes régions de l’île ».

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, intervenant lors de la présentation officielle jeudi dernier, a fait comprendre que « les chantiers de ces grandes infrastructures seront au service de la population mauricienne et feront de sorte que la croissance économique continue à augmenter. » Pour sa part, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, s’est appesanti sur le symbolisme de ce développement infrastructurel. « Le concept du Urban Terminal représente le symbole de l’île Maurice de demain, qui commence avec la gare Victoria, faisant partie intégrante de l’histoire de notre île », a-t-il dit.

Dans l’immédiat, le challenge pour les promoteurs du projet de Victoria Urban Terminal sera de s’occuper de ces dizaines milliers de passagers du transport en commun utilisant la gare routière au moins deux fois par jour avec les travaux engagés sur le site. Et cela sans compter qu’à partir du mois d’octobre, avec la mise en exploitation du Metro-Express, les besoins de ces usagers devront être satisfaits. Dans cette perspective, le consortium aménagera un conteneur en guise de guichet d’information à la gare Victoria. Ce point devra renseigner les voyageurs sur le projet et l’avancée des travaux. Une page Facebook, intitulée Victoria Urban Terminal, sera également lancée pour donner des informations de manière régulière aux internautes et au public en général.