Les travaux de tout-à-l’égout dans les régions de Belle-Rose, Quatre-Bornes et Sodnac, tombant dans le cadre du projet de tout-à-l’égout du Lot 2 du Plaines Wilhems Sewerage Project (PWSP), sont complétés à 90 %.
Les travaux se poursuivent à Sodnac alors que sur la route St Jean, 13 phases sur 16 sont déjà complétées. Par ailleurs, à partir du lundi 13 mai, des travaux seront effectués à l’Avenue des Girofliers à côté du marché de Quatre-Bornes pour une durée d’environ 25 jours.
Selon l’équipe technique de la Wastewater Management Authority (WMA), l’excavation des routes pour la pose des tuyaux de tout-à-l’égout dans certaines régions de Quatre-Bornes s’avère un exercice extrêmement difficile, voire un vrai parcours de combattant. « D’un côté, les routes sont étroites et de l’autre, le sol est rocailleux, rendant les fouilles pénibles. C’était le cas à l’Avenue Louvet et l’Avenue Telfair et une dizaine d’autres rues notamment Berthaud, Murphy, Coriolis, Celicourt Antelme, Stevenson, Bernardin de St Pierre et Canda Lane, entre autres », soutient un haut cadre de la WMA.
Ainsi, les travaux prévus initialement pour trois mois ont duré plus de neuf mois en raison des conditions de sol très difficiles à manoeuvrer. De plus, les tranchées étaient de quatre à cinq mètres de profondeur dans les routes précitées. « Les travaux devaient être effectués avec une grande précision afin d’éviter des vibrations pendant les installations et en même temps assurer la sécurité des résidents et des employés. Dans un même d’ordre d’idées, il fallait veiller à ce que les services existants n’en soient pas affectés », avance la WMA.
Les contacteurs ont dû faire face aux mêmes problèmes dans la région de Palma. La présence des caves a rendu la tâche dangereuse. Dans certains cas, il a fallu des renforcements structuraux en béton avant la pose des tuyaux de tout-à-l’égout.
En ce qui concerne le Lot 1 A qui couvre les régions ouest de Rose-Hill et sud-ouest et centrale de Quatre Bornes, les travaux sont complétés à 55 %. Les travaux du Lot 2 permettront de raccorder au réseau collectif d’assainissement, sur une superficie de 665 hectares, environ 13 000 foyers dans les régions de Quatre-Bornes, Sodnac et Belle-Rose.
Initié en août 2008 par la Wastewater Management Authority (WMA), ce réseau d’assainissement permettra la collecte, l’acheminement et le traitement des eaux usées avant leur rejet en milieu naturel. Le projet consiste en l’aménagement de 103 kilomètres de réseaux d’égouts collecteurs dotés de conduits de 110 à 600 mm, l’installation d’environ 2 900 regards (manholes) ainsi que le remplacement de 50 km de conduits d’eau de la Central Water Authority (CWA).
À ce jour, environ 91 kilomètres de réseaux d’égouts collecteurs ont déjà été aménagés dans les régions de Belle-Rose, Quatre-Bornes et Sodnac. Les travaux de branchement d’égouts ont été complétés sur environ 10 000 foyers parmi lesquels 5 400 sont opérationnels. Environ 2 200 regards ont été également aménagés alors que 41 km de conduits d’eau de la CWA ont déjà été installés.
Les travaux du Lot 2 du PWSP sont échelonnés sur une période de quatre ans. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre du National Sewerage Programme, a pour objectif d’améliorer le système d’assainissement tout en protégeant la santé publique. Il vise aussi à sauvegarder l’écologie terrestre et marine, en particulier les cours d’eau, les eaux de surface et les eaux souterraines dans les fosses perméables.
À noter que le PWSP comporte aussi un autre projet notamment le Lot 1A qui a démarré en avril 2010. Les travaux consistent en l’installation de 103 km de conduits d’égouts, auxquels seront raccordés environ 13 000 foyers, et le remplacement de 50 km de conduits d’eau de la CWA. Les travaux couvrent 1 478 hectares dans les régions ouest de Rose-Hill et sud-ouest et centrale de Quatre-Bornes. À ce jour, les branchements d’égout sont complétés sur 5 000 foyers parmi lesquels 800 sont opérationnels. La phase 1A sera achevée vers 2015.