Le budget de la Road Development Authority (RDA), alloué à cette dernière par le ministère des Infrastructures publiques (MPI), s’est élevé à Rs 799 millions en 2014 pour des « capital projects » mais celle-ci a dépensé plus de Rs 1 milliard, soit exactement Rs 1,021.3 million, indique le rapport du directeur de l’Audit.
La RDA examine les réclamations des contracteurs et demande ensuite au MPI de débourser les fonds nécessaires. L’Audit observe que bien que le ministère dispose d’un groupe d’ingénieurs, il n’y a eu aucune vérification indépendante des réclamations faites par la RDA.
Dans sa réponse à l’Audit, le ministère a indiqué qu’il ne dispose pas d’un auditeur technique en son sein pour pouvoir examiner les réclamations de la RDA. Ce dernier s’est plaint aussi de contraintes de personnel.
S’agissant de la National Development Unit (NDU), l’Audit indique que celle-ci a dépensé une somme de Rs 1,5 milliard en 2014 dans des projets visant à améliorer la sécurité des habitants en construisant un système de drains dans les zones à risques des inondations, améliorant ainsi le bien-être de la population. L’Audit rappelle que dans son rapport pour l’année 2013, il avait déjà fait mention du fait que la NDU entreprend un plus grand nombre de projets que ceux qu’elle a planifiés sans avoir évalué, au préalable, ses besoins financiers. Ce qui résulte en des « significant outstanding commitments at year end ».
Selon l’Audit, il n’y a eu aucune amélioration dans la gestion des fonds d’un montant de quelque Rs 749 millions prévues pour le financement de projets tombant sous les « Estimates 2014 », ainsi que les fonds additionnels de Rs 1,3 milliard venant du ministère des Finances et du développement économique pour financer les projets déjà engagés avant 2014. D’après la NDU, des engagements valant Rs 431 millions avant 2014 et environ Rs 1,1 milliard pour l’année 2014 étaient encore en souffrance au 31 décembre 2014.
La TMRSU (Traffic Management Road Safety Unit est aussi responsable de la maintenance des feux de signalisation sur les routes, mais le contrat a été alloué à une entreprise privée le 5 août 2013 pour se terminer à fin septembre 2014. Celui-ci a été étendu en trois occasions jusqu’en mars 2015. Cette entreprise privée a reçu une somme de Rs 6,9 millions durant l’année financière 2014. L’Audit estime que la performance de cette entreprise privée laissait à désirer. Aucun rapport hebdomadaire n’était disponible après le mois de mai 2014. De leur côté, les ingénieurs de la TMRSU n’ont soumis aucun rapport ou registre concernant les visites effectuées sur les lieux de travail du contracteur.