Le ministre des Infrastructures publiques et du Transport intérieur veut renforcer la loi sur la sécurité routière en vue de réduire le nombre d’accidents. Une cinquantaine de Speed Cameras seront ainsi installées et le permis à points sera introduit bientôt. C’est ce qu’a déclaré Anil Baichoo hier après-midi à Pont-Fer, Phoenix, lors de l’ouverture de la troisième voie menant de cet endroit au pont Colville-Deverell à Montagne-Ory.
« Il y a eu plusieurs victimes sur nos routes la semaine dernière. La loi suivra son cours et il est clair que ceux qui ne la respectent pas devront en payer les conséquences », a soutenu le ministre des Infrastructures publiques et du Transport intérieur en réponse à une question de la presse. Le gouvernement, a ajouté Anil Baichoo, ne cesse de sensibiliser les usagers de la route, principalement les automobilistes, mais ils sont nombreux à ne pas se conformer à la loi.
Anil Baichoo a souligné qu’en Afrique du Sud, à cause du très grand nombre de morts sur les routes – 16 000 l’année dernière –, le ministre des Transports envisage de changer la charge d’homicide involontaire en meurtre. « La loi devient plus sévère dans tous les pays. Un chauffeur a même été condamné à 20 ans de prison pour avoir tué dix personnes dans un accident de la route ! »
Le ministre a rappelé qu’à Pailles où des Speed Cameras sont installées, la police dresse quotidiennement une cinquantaine de contraventions. « Ce qui signifie que certains automobilistes sont en train de faire fi de la loi », a commenté Anil Baichoo avant d’annoncer l’acquisition prochaine d’une cinquantaine de nouvelles Speed Cameras. « Le gouvernement fait tout pour qu’il n’y ait pas de morts sur nos routes. Nous en parlons dans les écoles et avec le public mais certaines personnes ne comprennent pas. Si elles persistent, nous allons trouver d’autres moyens pour essayer de réduire le nombre d’accidents. »
S’agissant de la troisième voie entre Pont-Fer et Montagne-Ory qui a été ouverte hier après-midi aux automobilistes, le ministre a déclaré qu’elle décongestionnera cette partie du pays aux heures de pointe. « La fluidité de la circulation devrait augmenter de 50 % à cet endroit », soutient Anil Baichoo.
Le tronçon Pont-Fer/Montagne-Ory a nécessité un investissement de Rs 239 millions. Il fait partie du programme de décongestion routière du gouvernement, pour lequel la construction de la route de Pont-Fer au Caudan était prioritaire. La première phase, qui concerne l’élargissement de la route de Pailles à Caudan, a été complétée. Ce qui est également le cas pour celle menant de Pont-Fer à St-Jean. Les travaux de la troisième phase, ouverte hier aux automobilistes, ont été effectués par la firme Gamma Civic. La quatrième, qui a déjà débuté, devrait être achevée l’année prochaine.