Le ministre des Infrastructures publiques a inauguré ce matin l’échangeur du Caudan. Le projet n’est cependant pas encore complété et seules les voies du fly-over sont praticables. « Ce fly-over fera gagner 15 minutes aux automobilistes », a déclaré Anil Bachoo.
Le fly-over de l’échangeur du Caudan a été ouvert ce matin vers 11 heures. La bretelle de Port-Louis vers les Plaines-Wilhems a été la première à accueillir les automobilistes. La double voie à sens inverse a été accessible une demi-heure plus tard. Il ne s’agit toutefois que d’une ouverture partielle. « Nou inn terminn parti lao. Apre dan environ de mwa, nou pou kapav baskil trafik anba osi », explique Cadress Dorsamy, General Manager de la Road Development Authority (RDA).
La partie en dessous du pont n’étant pas encore terminée, l’échangeur ne permet pas aux véhicules sortant de Port-Louis de joindre les faubourgs qui se trouvent du côté du Caudan. Cadress Dorsamy explique que le projet au coût total d’environ Rs 200 millions « ne sera complété que dans deux mois ».
L’échangeur du Caudan permettra de désengorger l’autoroute. « Trafik pou kase. 75 % bann usagers pou servi fly-over pou al ver le sud ou ver le nor. 25 % pou servi parti anba », souligne le directeur de la RDA.
À ce stade du projet, le ministre des Infrastructures publiques se dit « satisfait ». « Sa pou fer bann otomobilis gagn anviron 15 minit », lance Anil Baichoo. Et d’ajouter : « Noun gagn retar e parti anba pon pa ankor fini akoz bann tuyau sewage kinn bizinn deplase. » L’échangeur devait être livré en septembre 2011.
Le responsable de la Traffic Branch, le DCP Beekun, explique pour sa part que « sa echangeur-la sipoze rezoud bann problem bottleneck Caudan me li posib ki sa problem-la dekal lor nivo Place d’Armes. Me se nek apre de ou trwa zour monitoring ki nou pou kapav kone ki lefe echangeur-la ena ». Concernant le « cas Place d’Armes », Anil Baichoo ajoute que des rapports d’expertise préconisent la construction de « deux underways ». « Me nou pa ankor la », précise le ministre.