Une vingtaine d’entraîneurs de gardiens de but sont en stage depuis lundi dernier à Trianon sous la férule de l’instructeur Victor Thomas. Ce FIFA Specific Goal Keeping Coaching Course prendra fin demain.
La cérémonie d’ouverture a eu lieu hier en présence du président de la Mauritius Football Association (MFA), Vinod Persunnoo et du DTN, le Français Christophe Desbouillons. Ce stage, selon Vinod Persunnoo, est un outil complet et des plus précieux pour les entraîneurs de gardiens des buts souhaitant améliorer leur enseignement.
« Il fut un temps, pas si éloigné, où le rôle du gardien de but était considéré comme moins important que celui des autres joueurs de l’équipe. Aujourd’hui, fort heureusement, la situation a bien changé. Selon l’avis de maintes spécialistes, le gardien de but a une place à part au sein de l’équipe, car il peut à lui seul faire gagner son équipe ou la faire perdre, selon la qualité de sa prestation. C’est dans cette même lignée que nous lançons aujourd’hui ce cours qui traitera des bases techniques et des capacités tactiques fondamentales pour la formation du gardien de but », a fait ressortir le président de la MFA.
Ce cours se veut d’une grande utilité à travers les différents thèmes qui sont traités tels la technique, la tactique, la condition physique, l’entraînement du gardien de but, les aspects psychologiques et la planification.
« Si dans la pratique le gardien de but doit bénéficier d’un entraînement individuel, avec un entraîneur spécialisé dans la mesure du possible, il doit aussi participer à des entraînements avec l’ensemble de l’équipe afin de pouvoir être confronté à des situations réelles de match. Les entraîneurs de gardiens des buts collaborent avec l’entraîneur principal pour favoriser la qualité de l’entraînement et la préparation du gardien », a ajouté l’homme fort de la MFA.
Ce dernier a terminé son intervention sur une citation de l’ex-entraîneur de gardien de l’équipe d’Écosser, Alan Hodgkinson. « Le bon gardien commet une erreur tous les 6 matches, le très bon gardien une erreur tous les 9 matches, l’excellent gardien une erreur tous les 12 matches, et le tout bon gardien de niveau international une erreur tous les 15 matches. » À méditer.