Miaraka : A Time to Dance, bien qu’étant un spectacle original qui allie musique, danse, chant et effets visuels est, avant tout, une levée de fonds pour les femmes privées de leurs droits à travers le monde pour sensibiliser le public sur cette situation. Le spectacle, dédié aux femmes de Madagascar, sera présenté aujourd’hui, demain et dimanche au Indira Gandhi Centre à Phoenix.
Selon les organisateurs, Miaraka est avant tout un projet social et solidaire. La Miaraka Foundation a été créée pour éveiller la conscience du public à la cause des femmes en situation de fragilité. Des femmes qui, soutient la fondation, vivent sous le seuil de pauvreté et qui sont victimes de la drogue et de la prostitution.
La comédie musicale A time to dance est le premier projet de la fondation, écrit et produit à Maurice. « Nous pensons que les messages de sensibilisation passent plus facilement à travers le divertissement : le chant, la danse et la musique. Nous avons ainsi créé une comédie musicale qui s’adresse à tous publics », affirme Diane Watkins, membre de Miaraka Foundation. « Cette comédie musicale est dédiée aux femmes malgaches marginalisées, afin de leur fournir de l’aide et de leur redonner de l’espoir ». Pour ce faire, une équipe de 60 personnes a été mobilisée pour son organisation.
Le scénario de la comédie musicale est basé sur l’histoire de Marie Madeleine, une femme prise dans les tourbillons de la pauvreté, du trafic de drogue et de la prostitution qui est proche du suicide, qui, à la rencontre de Dieu reprend courage et use de ses talents pour s’en sortir.
Les billets sont en vente à travers le réseau Otayo. Pour plus d’informations rendez-vous sur la page Facebook : « Miaraka : A Time to Dance ».