Afin que les enfants de SOS Village développent leurs aptitudes et mettent en relief leurs talents, la MPCB a organisé un Talent Sharing Day, samedi dernier au SOS Village Mauritius. Un chèque de Rs 882 000 a également été remis au directeur de l’ONG SOS Village dans le cadre du projet de rénovation des maisons du SOS Village de Bambous.
C’est entourés des volontaires bénévoles de la MPCB que les enfants se sont adonnés à leurs activités respectives. Hevinsing Calcutteea, ceinture marron 3e degré en jiu-jitsu et self-defence, et médaillé de bronze lors du championnat de judo de l’Amitié en 2015, entre autres, les a ainsi initiés au judo et au jiu-jitsu. Était aussi présent, Yovin Gyadin, spécialiste en body fitness, sept fois champion national d’haltérophilie et médaillé d’argent à trois reprises lors des jeux de l’océan Indien en 2011. Les enfants ont également été conquis par le chanteur Jah-Mike.
Rajesh Mykoo, Officer In Charge & Head of CSR à la MPCB, affirme que « leur bien-être est notre priorité et nous concerne tous. À la MPCB, nous ne nous arrêtons pas simplement à la remise de chèque, car nos employés s’investissent personnellement dans les projets CSR, comme cette initiative. »
Amédée Dabeecharun, Managing Director de SOS Children’s Villages Mauritius, a salué la MPCB en qualifiant cette journée d’activités comme un grand moment de partage et de joie pour les enfants. Il a invité en parallèle d’autres entreprises à se joindre à eux dans cette démarche qui s’avère fructueuse. À noter que la MPCB est un partenaire stratégique et régulier de SOS Villages Mauritius depuis de nombreuses années. Elle accompagne l’ONG dans divers projets, ayant tous pour objectif l’intégration sociale des enfants en difficulté afin de les rendre plus épanouis. La MPCB s’assure de l’autonomie, de l’éducation et du logement des enfants de SOS Villages. Pour ce qui est de l’autonomie, la MPCB a débuté sa collaboration avec la fondation en finançant une ferme mixte. Ce projet visait à inculquer aux adolescents le sens des responsabilités ainsi que l’autonomie. En 2012, l’institution bancaire renforce son soutien dans cette ferme en y rendant accessible de nombreuses facilités. Une école préprimaire a ainsi été créée au SOS Village de Bambous.