Éduquer les consommateurs sur une utilisation plus sécurisée des cartes de paiement. Tel est l’objectif de la Card Security Week organisée par Visa du 11 au 16 octobre.
Selon les chiffres de la Banque de Maurice, quelque 1 290 554 cartes de paiement étaient en circulation en juillet 2011. Quant aux transactions en ligne, elles se chiffrent à 200 457. D’où la nécessité d’informer les utilisateurs sur les pratiques frauduleuses et les moyens de les contrer.
Pour Bryce Thorrold, responsable du département des risques de Visa Afrique, « la croissance de l’industrie des cartes de paiement exige des méthodes plus efficaces pour lutter contre la fraude ». Conscient de ce défi, l’organisateur de la campagne a mis l’accent sur des conseils au public. Et ceux-ci sont nombreux, même s’il s’agit avant tout d’une question de bon sens. Il est ainsi conseillé : de garder sa carte en sécurité et à l’abri des regards indiscrets ; de détruire les cartes expirées ; d’apposer sa signature au dos de la carte avec un stylo à bille ; de conserver un relevé de son compte ; d’avoir à portée de main le numéro d’urgence en cas de perte ou de vol de sa carte ; de prévenir la banque immédiatement en cas de perte ou de vol ; de mémoriser son code au lieu de l’écrire sur un support ; de ne jamais utiliser de numéros facilement identifiables, comme les dates de naissance. Mais aussi d’être vigilant après un achat en vérifiant que le vendeur vous rend la bonne carte, de vérifier les relevés mensuels avec minutie afin de repérer des fraudes éventuelles, d’être vigilant lors d’un retrait au guichet, et, surtout, de s’assurer d’avoir bien récupérer sa carte après chaque opération.
De son côté, Visa a mis en place des systèmes visant à augmenter l’aspect sécuritaire, à l’instar du Visa Bill Pay. Ce service est actuellement utilisé par la SBI pour toute carte de débit ou de crédit Visa émise en Inde.
Durant la semaine de la sécurité, des brochures sur « les bonnes pratiques » pour l’utilisation de cartes ont été distribuées à travers les banques de l’île et d’autres endroits stratégiques.