L’éventualité de la création d’une filière économie numérique et robotique à Maurice a été sérieusement envisagée par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Cader Sayed-Hossen, lors d’une rencontre avec le Dr Ramesh Caussy, Fondateur de Partnering Robotics et père de Diya One, le robot neuro-inspiré qui purifie l’air intérieur.
« Maurice est très fière d’avoir parmi ses compatriotes un Mauricien qui a su se rendre si visible sur la scène internationale des technologies et de l’innovation de rupture. Les idées et projets du Dr Ramesh Caussy nous semblent pertinents à considérer dans l’éventualité de la création d’une filière économie numérique et robotique à Maurice », a déclaré Cader Sayed Hossen.
Selon le ministre, le secteur de l’industrie représente globalement 18 % du PIB de l’île Maurice. À côté de secteurs qui se portent bien, tels que la bijouterie de luxe, les dispositifs médicaux ou le seafood hub, la question de la création de valeur économique par l’innovation technologique et de l’utilisation de compétences fortes en intensité de connaissances ne pouvait rester en suspens. C’est dans ce cadre que le ministre a souhaité ouvrir un processus de discussion actif avec le Dr Ramesh Caussy, dont les compétences et la créativité sont souvent utilisées afin de développer des projets en matière d’innovation technologique.
Cela fait maintenant plusieurs années que le Dr Ramesh Caussy sensibilise les écosystèmes d’affaires et les gouvernements sur la question de l’économie numérique et la robotique de service. Une de ses créations, Diya One, le robot mobile autonome qui purifie l’air intérieur, a été élu « coup de coeur » d’Innorobo 2014, le salon européen de la robotique, en mars dernier.
Le Diya One, est le premier robot de services « neuro-inspiré ». Ce robot autonome, au design sympathique et sachant trouver son chemin tout seul, a pour mission de purifier l’air intérieur.
Se déplaçant de manière autonome dans l’espace de travail, il permet l’élimination des polluants particulaires et chimiques.
Pour le Dr Ramesh Caussy, sa rencontre avec le ministre de l’Industrie a été avant tout l’occasion de parler de projets novateurs pour Maurice et de se mettre au service de la création d’une filière économie numérique et robotique.
« Je suis très honoré de cette rencontre et du fait que mes projets puissent être utiles à Maurice. J’espère que nous parviendrons lors des échanges avec le ministre et de son équipe à bâtir un plan ambitieux et porteur d’opportunités. Il est temps que Maurice soit vu comme une terre d’innovations technologiques, un hub d’innovations et de connaissances comme je l’ai déjà expliqué dans le passé », dit-il.