La firme General Construction se dit en faveur d’une instance technique et indépendante pour faire la lumière sur le drame du Caudan avec dix victimes, dont six dans le “tunnel de la mort” le samedi 30 mars. Cette démarche intervient dans le sillage de la récente déclaration à l’Assemblée nationale du vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques Anil Bachoo selon laquelle « les contracteurs doivent assumer leurs responsabilités ». Entre-temps, la CID de Port-Louis Sud poursuit l’audition des témoins des inondations meurtrières du Samedi saint.
Dans un communiqué émis à la mi-journée, General Construction, qui a décroché le contrat de la construction de la troisième voie sur l’autoroute entre l’ex-rond-point du Caudan et le Waterfront, fait ressortir que « nous estimons qu’il est essentiel qu’une instance d’enquête, technique et indépendante, soit mise en place afin d’enquêter et d’analyser sereinement, dans leur globalité, les causes de la catastrophe ; de situer les responsabilités et de proposer des solutions globales et durables. »
La direction de General Construction assure son entière collaboration à toute « instance d’enquête technique et indépendante ». « General Construction prend l’engagement de soutenir toute instance d’enquête, technique et indépendante, visant à faire la lumière sur cette catastrophe et ses conséquences, en mettant à disposition tous les éléments (recherches, études et investigations) permettant d’établir les faits », ajoute la direction, qui réitère « son soutien et sa confiance à Cader Nahaboo, ingénieur en chef, et Jean Maurel, chef de chantier, mis en cause suite aux inondations qui ont affecté Port-Louis le 30 mars dernier, ayant entraîné les conséquences que nous connaissons pour les victimes et leurs proches ».
D’autre part, l’enquête de la CID de Port-Louis sous la supervision du surintendant Husnoo se poursuit avec l’audition des responsables de la sécurité sur le Waterfront en vue d’établir la séquence dramatique de ce samedi 30. Cet exercice devra se poursuivre pendant plusieurs jours en cours. Les conclusions de cette enquête policière, qui a été retirée de la responsabilité du chef inspecteur Hector Tuyau de la police du Port, seront à la base de la décision du Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, pour une Judicial Enquiry.