La route a fait cinq nouvelles victimes au cours de ces dernières 48 heures. Dans un autre accident survenu durant le week-end, un des occupants de la voiture impliquée a été admis à l’Intensive Care Unit de l’hôpital de Rose-Belle, son état inspirant de vives inquiétudes. Le dernier cas fatal en date  implique un véhicule de la police dans la soirée d’hier.
Les informations disponibles indiquent que peu après 20 heures, une patrouille mobile de la police a renversé mortellement un piéton sur la route à Plaine-Magnien. Trois constables se trouvaient dans le véhicule immatriculé 221 RM 09, conduit par le policier Juggiah, pour une tournée dans la région.
Selon les témoignages des policiers, Pierre Rabet (23 ans) a subitement traversé la route. 
Le policier au volant du véhicule a tenté vain d’éviter le piéton. Grièvement blessé, la victime a été transporté d’urgence à l’hôpital Nehru. Malgré les soins apportés, il a succombé à ses graves blessures vers les 2 heures ce matin.
Dans la matinée, le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin a pratiqué une autopsie pour déterminer les causes du décès. Le constable Juggiah devait comparaître en cours de matinée devant le tribunal de Mahébourg sous une inculpation provisoire d’homicide involontaire. Une enquête policière est en cours.
Durant le week-end, un motocycliste de 23 ans a été tué sur le coup. Kovil Moorooghen, salesman et habitant Petit-Bois à Caroline, doublait une voiture privée sur la route principale à La Laura. Le choc frontal entre la motocyclette et le van privé venant en sens inverse a été d’une rare violence. 
L’examen post mortem du Chief Police Medical Office a conclu que « death was due to multiple injuries ». Les chauffeurs du van privé et de la voiture de maître ont comparu devant le tribunal de Flacq sous une inculpation provisoire d’homicide involontaire.
Dans la nuit de samedi à dimanche, Waleed Sookrah (26 ans) a été retrouvé inconscient sur la route d’Ébène à Rose-Hill. Cet habitant de Camp-Levieux avait sa grosse cylindrée couchée à ses côtés. L’équipe médicale du Samu, dépêchée sur les lieux de l’accident vers les 2 h 30 dimanche matin, a constaté que le motocycliste avait déjà rendu l’âme.
L’autopsie a conclu à « death due to rupture of thoracic aorta ». La police a initié une enquête afin de déterminer les circonstances de cet accident mortel.
En début de soirée dimanche, un piéton, Louis Fleurry Narroo, a été renversé sur la route par un véhicule, qui ne s’était pas arrêté après l’accident. Ce maçon de 49 ans et habitant Petite-Rivière-Noire, a été transporté d’urgence à l’hôpital Yves Cantin de Tamarin. Son décès a été constaté par le médecin de service.
Vers les 23 h 30, Alain de Ravel (74 ans) s’est rapporté à la police de Rivière-Noire au sujet de cet accident de la route après des traitements à la clinique Darné. Après sa déposition sur le causes de l’accident de la route, il a pu rentrer chez lui. Il a comparu hier matin devant le tribunal de Bambous pour son inculpation provisoire.
Un motocycliste de 27 ans et habitant Plaine-des-Roches est décédé hier des suites de ses blessures après un accident de la route survenu mardi dernier. Sa motocyclette avait fait une sortie de route à Mon-Songe à Petite-Julie pour terminer sa course contre un arbre. Il a succombé à des « cranio-cerebral injuries ». Son compagnon est toujours admis au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital où son état est jugé stable.
Samedi après-midi, un van privé a terminé sa course sur le bas-côté de la route à la montée Lapeyre, Nouvelle-France. Trois occupants du véhicule, des habitants de Mahébourg, ont dû se faire soigner à l’hôpital Nehru. L’un d’entre a dû être admis à l’ICU de l’hôpital Nehru où son état inspire des inquiétudes.