accident fatals

Un piéton de 70 ans mortellement renversé par une moto à D’Epinay

La police a enregistré 30 victimes dans des accidents cette année, dont six durant ces dernières 48 heures. Le dernier cas remonte à mardi soir, lorsqu’Iswar Woochit, âgé de 72 ans, a rendu l’âme à l’Intensive Care Unit de l’hôpital du Nord. Ce retraité avait été renversé par une moto la veille à Old Flacq Road, D’Epinay, alors qu’il traversait la route. Grièvement blessé, le septuagénaire, qui habitait la localité, a été emmené à l’hôpital par des volontaires, où il avait été placé sous respiration artificielle. Tandis que la police a transporté le motocycliste de 31 ans au SSRNH, où il est toujours sous observation. Elle n’a pas encore recueilli sa version des faits.

Entre-temps, l’autopsie pratiquée sur la dépouille du septuagénaire a attribué son décès à de multiples blessures. Si les circonstances de l’accident n’ont pas encore été établies, la police de Pamplemousses a confirmé que la victime n’avait pas emprunté un passage clouté. L’enquête se poursuit sur cette affaire.

Un autre accident est survenu hier sur la route côtière de Pointe-aux-Sables où deux éboueurs ont chuté d’un camion à benne. Selon le chauffeur, en passant sur un ralentisseur, les éboueurs qui étaient à l’arrière ont perdu l’équilibre et se sont retrouvés à terre avec des blessures. Ils ont été emmenés à l’hôpital Jeetoo. Pour les besoins de l’enquête, la police a réquisitionné le camion qui se trouve aux Casernes centrales.

Trois autres victimes, tous des motocyclistes, ont perdu la vie durant ces dernières 48 heures. À Valetta lundi, Hemanand Tagoonarain, âgé de 50 ans, a été percuté par une BMW alors qu’au rond-point de Ripailles, Imteyaz Elaheebux a perdu le contrôle de sa moto sur une route glissante. Il est décédé peu après son admission à l’hôpital Jeetoo. Alors que lundi après-midi, Ally Rumjun, âgé de 49 ans, a été percuté par une voiture près de la jonction de Gros-Bois et devait décéder quelques heures plus tard.

Depuis le début de l’année, 30 personnes ont perdu la vie contre 34 à la même période l’année dernière. Les décès sont comme suit : 14 motocyclistes, neuf piétons, deux conducteurs, deux passagers, un cycliste, un passager en croupe, et un Helper. Tandis que le nombre d’accidents fatals jusqu’ici s’élève à 28 contre 31 en 2019. C’est le groupe d’âge 26-50 ans qui demeure le plus vulnérable avec 15 décès en 2020, suivi de celui de plus de 60 ans avec sept morts. S’ensuit celui des 16-25 ans avec six morts et celui des 51-59 ans avec deux décès.