L'avion a été cloué au sol pendant plusieurs heures à Saskatoon. Photo : Damien Lee

Un raton laveur ayant réussi à s’introduire dans les conduites d’aération d’un avion d’Air Canada qui devait quitter Saskatoon pour Toronto a retardé le vol de sept heures.

L’animal, qui s’était réfugié dans le tuyau d’un conditionneur d’air, a apparemment été dérangé lorsque le personnel de piste a voulu brancher l’appareil à l’avion jeudi soir.

 Une porte-parole d’Air Canada, Angela Mah, a raconté vendredi que les employés du transporteur aérien avaient travaillé de concert avec des experts en contrôle animal pour attraper la bête, qui n’a pas été blessée.

Selon Mme Mah, c’est la première fois qu’un tel incident se produit.

Damien Lee, l’un des 79 passagers du vol, a révélé que l’avion devait partir à 14 h 50. Alors qu’il montait à bord, M. Lee a vu un travailleur en train d’inspecter le jet, l’air apeuré. Il a alors appelé l’un de ses collègues et les deux hommes ont commencé à prendre des photos sous l’appareil.

 M. Lee a ajouté que les voyageurs avaient d’abord trouvé la situation comique, faisant même des paris sur ce qui avait effrayé les employés. Les pilotes ont fini par aller voir ce qui se passait et, une heure plus tard, les experts en contrôle animal sont arrivés sur les lieux pour essayer d’attraper le raton laveur.

D’après Damien Lee, le personnel de piste a même dévissé des panneaux de l’avion durant l’opération.

Une fois l’animal sorti de sa cachette, tout ce beau monde a tenté de l’attraper pour le mettre dans une cage, mais il aurait réussi à s’échapper, selon M. Lee.

«C’était un vrai cirque!» a commenté le passager.

Air Canada a indiqué avoir effectué une inspection complète de l’avion avant son départ. Le jet a finalement atterri à Toronto à 3 h du matin.