C’est hier à 14h que les membres du Club Maurice sont arrivés au Village des Jeux, plus de deux heures après leur atterrissage à l’aéroport de Pointe Larue à Mahé. Des problèmes pour le transport des valises sont, semble-t-il, à l’origine de ce retard pour un parcours de quelques kilomètres seulement. Les représentants mauriciens ont pris leur mal en patience et c’est accompagnés d’un air de séga qu’ils ont fait la route vers l’île Persévérance.
À peine débarqués, les Mauriciens ont vite fait de prendre possession du quartier qui leur a été réservé à l’extrême gauche du Village où les travaux de construction ne sont pas encore tout à fait terminés sur plusieurs blocs d’appartements. Toujours est-il que les athlètes sont logés décemment par groupe de dix par bâtiment.
« On ne peut pas demander mieux », nous déclare Henri Théodore, qui est affairé à distribuer les chambres à quelques membres de la délégation mauricienne. « L’important c’est que nous soyons arrivés à bon port, le confort me paraît satisfaisant, sauf que ce soir je crois qu’on va souffrir de la chaleur », ajoute-t-il.
La chaleur sera sans nul doute un grand adversaire des Mauriciens. Avec une température de 28 à 30°C, et sans un ventilateur dans les chambres, ça va chauffer. D’ailleurs, Thiar Ponambalum, entraîneur d’athlétisme, a immédiatement décidé d’aller s’en procurer un en ville.
Quelques autres délégations mauriciennes avaient déjà pris leurs quartiers au Village des Jeux mardi, à l’instar du Club M et de l’équipe médicale. Akbar Patel est plus conciliant sur les conditions : « Elles sont satisfaisantes en général. Vous savez, ce sont des bâtiments neufs et il y a toujours de petites choses à régler. Le seul petit inconvénient c’est que la salle à manger se trouve à une trop grande distance et c’est aussi vrai que la chaleur ne nous aide pas. »
D’ailleurs, les footballeurs semblent s’être déjà acclimatés aux lieux, même s’ils devaient quitter le Village pour quelques jours afin de jouer leur rencontre à Praslin. Ivahn José, le gardien de but, se dit satisfait de son logement et des conditions. Dev Deerpaul, Sport Therapist qui est logé avec l’équipe médicale dans un bloc à côté du Club M, trouve les facilités d’un bon niveau avec les tables de massage, les réfrigérateurs et les kits.
La vie au Village des Jeux est définitivement entrée dans sa phase d’animation intense depuis mercredi après-midi avec l’arrivée des autres délégations étrangères. La chaleur de l’amitié des îles de l’océan Indien fera sûrement oublier la température incommodante. Persévérance est un nom bien indiqué en la circonstance !