Pas moins de 500 délégués internationaux sont attendus à Maurice fin novembre pour la conférence internationale qui sera consacrée à l’intelligence artificielle et à la “blockchain”, a annoncé ce matin le ministre des Technologies de l’information et des Communications (TIC), Yogida Sawminaden.

Afin de donner à cette conférence une envergure internationale, les organisateurs ont annoncé que la vedette de cette manifestation sera Sophia, le robot humanoïde mis ou point par Hanson robotics, basée à Hong Kong. Sophia est, comme on le sait, capable de répondre aux questions et a même reçu la citoyenneté saoudienne. Pour l’organisation de cette conférence internationale, le gouvernement s’est assuré la collaboration du Dr Satyam Pryandarshy, un Chief Data Specialist basé aux États-Unis, et de Mohammed Salim, un spécialiste dans l’organisation des conférences consacrées à l’intelligence artificielle et à la “blockchain”.

L’intelligence artificielle, la “blockchain” et le “Fintech” sont les trois domaines auxquels le gouvernement accorde une attention particulière. Dans ce contexte, un Mauritius Artificial Intelligence Council (MAIC) sera mis sur pied et aura pour tâche de développer le secteur de l’intelligence artificielle à Maurice. Un “Steering Committee”, institué au début de ce mois par le gouvernement, aura pour but de travailler sur l’institution de ce conseil. Ce comité est actuellement présidé par le secrétaire au cabinet et chef de la fonction publique. Plusieurs groupes de travail sont déjà à l’oeuvre au ministère des TIC.