Avish Singh Ramdhany, élève en Form 5 au collège Cosmopolitan de Plaine-des-Papayes, s’est distingué parmi les finalistes du concours d’élocution organisé par la Mauritian Society for the Prevention of Cruelty Against Animal, sur le thème de la cruauté envers les animaux. Âgé de 16 ans, ce passionné d’animaux a fait la fierté de ses parents et surtout, de son collège qui s’est présenté à ce concours pour la première fois.
Le concours d’élocution annuel de la Mauritian Society for the Prevention of Cruelty Against Animal (MSPCA) vise à encourager les jeunes à réfléchir sur les traitements envers les animaux et aussi à leur donner l’occasion de démontrer leur talent d’orateur. Avish Ramdhany, qui a représenté son collège à ce concours national parle d’expérience inoubliable. Cet adolescent a fait un exposé d’une dizaine de minutes sur la cruauté envers les animaux. « I talked about how animals can be so helpful to human beings and yet they are dominated and very often, all kinds of methods are used to treat them. » Ce passionné d’animaux a d’ailleurs un chien nommé Bubbly, deux tortues, trois poissons et des oiseaux. « I just love animals », dit-il.
Avish Ramdhany est d’avis que si les gens savent s’y prendre avec les animaux, on peut éviter plusieurs dégâts. « La dernière fois, en allant à la boutique, j’ai aperçu un chien qui me suivait, je lui ai simplement demandé de se coucher alors qu’un monsieur après moi lui a donné un coup pour lui faire comprendre la même chose », déplore l’adolescent, qui estime que traiter les animaux, relève d’une question de mentalité et de bonne attitude. Le jeune homme se dit aussi inquiet du problème de chiens errants à Maurice. « C’est triste de voir le nombre de chiens errants. Le plus chagrinant, c’est la façon dont ils sont traités. Il ne faut oublier que ce sont aussi des êtres vivants. »
Avish Ramdhany a été primé, non seulement pour le contenu de son message, mais aussi pour son aisance à s’exprimer avec conviction en anglais. « Avish is a brilliant and fluent speaker », souligne son prof de langues au Cosmopolitan College. Avec une mère d’origine sud-africaine, « I cannot afford to be bad in the language », dit Avish Ramdhany. Ainsi, l’adolescent dit avoir de la pratique quand il s’agit de s’exprimer en anglais car c’est la langue qu’il utilise souvent pour communiquer à la maison. « J’aime bien m’exprimer en anglais. »
Avish Ramdhany habite à Sottise, Grand-Baie. Ayant opter pour la filière Economic et Business studies en Form 5, il envisage de devenir Hotel Manager. Cet élève du Cosmopolitan College se dit fier de son accomplissement. « J’ai eu l’occasion de prendre part à ce genre d’activités au niveau du collège mais c’est la première fois que je me suis présenté au niveau national. Je suis fier car pour la finale, il y avait huit star colleges mais le Cosmopolitan College s’est démarqué. »