Le comité interministériel présidé par le ministre Bachoo, qui s’est réuni hier après-midi à Port-Louis, n’a pu trouver une issue au problème des marchands interdits d’opérer dans un rayon de 500 mètres autour du marché central. Une nouvelle réunion est prévue cet après-midi.
Composé des ministres Shakeel Mohamed (Travail), Hervé Aimée (Administrations régionales), Vasant Bunwaree (Éducation) et de Deva Virahsawmy (Environnement), le comité interministériel a été institué afin d’étudier les propositions que les autorités compétentes seraient amenées à faire aux parties concernées.
Lors d’une rencontre la semaine dernière avec le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, la Street Vendors’ Association (SVA), par l’entremise de son président Hyder Raman, a exposé la situation. Le comité, qui a pris connaissance des propositions de la SVA, n’a cependant pas trouvé de solution temporaire à la situation des marchands ambulants bien qu’un plan de relogement dans la capitale soit à l’étude.
Interrogé ce matin, le lord-maire Mahmade Khodabaccus a fait comprendre qu’il ne pouvait se prononcer sur la question.