Jean Rodney Duportail, Wilson Lindsay Larhubarbe et Nanansing Conjobeharry ont été acquittés par la Cour criminelle intermédiaire dans les deux procès qui ont été intentés contre eux. Ils répondaient dans le premier de cinq charges (Cause Number 1586/2011) et dans le second (CN 95/2012) de seize chefs d’accusation.
Ils avaient été poursuivis pour divers délits de vol, sauf un ayant trait à la vente d’une voiture et pour laquelle il a été reproché à Jean Rodney Duportail de ne pas en avoir informé la NTA. C’était d’ailleurs la seule des 21 accusations pour laquelle un des membres du trio a choisi de plaider coupable.
La difficulté pour la poursuite d’établir la culpabilité des accusés réside dans le fait que dans les deux procès, un des témoins qu’elle a assignés, en l’occurrence Désiré Wandy Clain, qui était lié aux accusations Nos 1, 3 et 4 logées contre le trio, a catégoriquement refusé de déposer, invoquant son soi-disant droit au silence et expliquant qu’il ne se souvenait absolument d’aucun détail.
Face à cette situation, la poursuite n’a eu d’autre choix que de clore le dossier. La défense, qui était assurée par Me Rama Valayden pour le compte de Jean Rodney Duportail et Wilson Lindsay Larhubarbe, et par Me Raj Ramsaha pour celui de Nanansing Conjobeharry, fit de même.
Les dépositions données par les accusés à la police, dans lesquelles ils ont nié avoir commis les actes qui leur avaient été reprochés, ont été produites en Cour, présidée par la magistrate Niroshni Ramsoondar. Dans ses jugements, elle a prononcé un verdict d’acquittement. Toutefois, dans le premier, Jean Rodney Duportail s’est rendu coupable dès l’appel de l’affaire.