@bwfbadminton.com/ PHOTO

Classé n°1, le champion d’Afrique en titre, Julien Paul a bien entamé le premier tour du simple hommes des Internationaux de Maurice de madminton hier à Rose-Hill. Il s’impose 21-17, 21-18 contre le Maldivien Mohamed Rasheed et se situe dans la première moitié du tableau avec le Roumain Collins Filimon (5), le Danois Mathias Pedersen, le Malaisien Wee Peng Sim (q) ainsi que son frère Christopher Paul (6). Dans l’autre partie du tableau, le Malaisien Giap Chin Goh (2) et l’Indien Swarnaraj Bora (7) s’imposent comme les deux adversaires les plus dangereux d’Aatish Lubah (4).

Les principaux prétendants au titre du simple hommes sont connus, mais gare tout de même aux surprises qui pourraient bien marquer ce tournoi des Futur Series. Hier, parmi les huit qualifiés qui ont émergé du tableau qualificatif, on compte trois Malaisiens, un Maldivien, un Indien et les Mauriciens Darel Sophie, Jason François et Sandesh Gondary. Mais aujourd’hui, le 2e tour suivi des quarts de finale vont sans doute faire des dégâts pour désigner les quatre demi-finalistes qui s’affronteront demain avant la finale prévue dimanche vers 13h. Outre les frères Paul et Aatish Lubah, le Mauricien Melvin Appiah est classé n°8 parmi les têtes de série.

Notons que le Jordanien Bahadeen Ahmad Alshannik, classé n°3, s’est retiré, ce qui a été à l’avantage du Danois Pedersen, qui avance au 2e tour. En simple dames, la partie s’annonce rude pour Aurélie Allet, classé n°3. Elle devra surmonter la Tchèque Katerina Tomalova, qui s’impose comme la grande favorite au titre. On ajoute la Birmane Thuzar Thet Htar (2) et la Maldivienne Fathimath Nabaaha Abdul Razzaq (4) qu’on attend de découvrir. La Roumaine Sonia Ratiu s’est retirée.

Dans les trois autres tableaux des doubles, les paires mauriciennes du mixte composées d’une part de Julien Paul-Aurélie Allet (1) et de l’autre d’Alexandre Bongoût-Jemimah Leug (2) sont bien placées pour se disputer le titre. Sauf surprise de la part des deux paires maldiviennes qui sont également en lice.

La paire roumaine Collins Filimon-Sonia Ratiu s’est retirée. En double hommes, la partie s’annonce compliquée pour le tandem Melvin Appiah-Tejraj Pultoo (1) contre quelques équipes étrangères, dont les Autrichiens Daniel Grassmuck et Roman Zirnwald, classés n°2 dans l’autre extrémité du tableau. Il faudra aussi compter avec le duo Bongoût-Teeluck (3). Enfin, en double dames, ce sont des Maldiviennes et des Indiennes qui devraient atteindre la finale.