Le Conseil des ministres a donné vendredi son aval à au projet  de réseau sans fil (WiFi) à travers Maurice et Rodrigues, afin de faire de l’accès à l’Internet un droit  pour chaque citoyen.
Cette volonté ministérielle s’inscrit dans la politique du gouvernement comme annoncé dans son programme électoral. Mais si l’effet d’annonce est prometteur, l’action risque d’être moins efficace dans un premier temps.
Ainsi quelques régions seulement seront touchées dans la première phase qui débuterait dans trois mois.. Dans cette phase, des stations émettrices / réceptrices de base pour offrir un service WiFi seront installées sur les sites de cinq conseils municipaux, de quatre conseils de district et du bâtiment administratif de Rodrigues.