Avec l’arrivée de la chaleur, chaque année, il y a une recrudescence des cas de nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées, fièvre, maux de tête… Au banc des accusés : l’intoxication alimentaire. Il s’agit d’une maladie, souvent infectieuse, causée par l’ingestion accidentelle d’agents pathogènes (bactéries, virus, parasite) présents dans l’alimentation. Les symptômes, qui peuvent se manifester quelques minutes ou heures, voire jours, après avoir absorbé de la nourriture ou une boisson impropre à la consommation, varient selon l’agent en cause. Les listeria et les salmonelles sont les plus connues. Dans la plupart des cas, ces symptômes disparaissent d’eux-mêmes en quelques jours. Ils peuvent toutefois avoir de graves conséquences chez les bébés, les femmes enceintes, les personnes âgées ou malades. Personne n’est à l’abri d’une intoxication alimentaire. Et l’été est une saison propice aux intoxications, car la température, élevée, favorise le développement des bactéries. En adoptant certaines règles d’hygiène, on peut cependant éviter de tomber malade. Voici un petit guide pratique pour soigner et éviter l’intoxication alimentaire.
Les causes d’une intoxication alimentaire résultent généralement de la diminution de notre vigilance et de :
– la cuisson insuffisante du poulet et de la viande;
– une mauvaise conservation des aliments (viande et poisson restés trop longtemps hors du frigo, aliment recongelé);
– une mauvaise hygiène pendant la préparation du repas : mains sales, ustensiles de cuisine et plans de travail mal nettoyés;
– les fruits et légumes non lavés;
– le non-respect des dates de péremption;
– la restauration dans les fast-foods ou les buffets de réception, car les aliments y sont souvent manipulés et réchauffés.

Les aliments à risque
D’une manière générale, les aliments dits à risque, comme les oeufs, les laitages, la charcuterie, les crustacés et certains poissons doivent faire l’objet d’une attention particulière. Et les fruits et légumes ne sont pas en reste, principalement des feuilles de laitues.
Les gestes simples qui permettent de prévenir l’intoxication
Respecter la chaîne du froid
Si les acteurs des différentes filières alimentaires sont tenus de respecter les températures de stockage des produits surgelés ou frais, il nous appartient aussi de ne pas rompre la chaîne du froid jusqu’à notre assiette. C’est pourquoi, en été principalement, pour ne pas « souffler le chaud et le froid », il faut :
– transporter les produits surgelés ou frais dans une glacière ou un sac isotherme avec un pain de glace;
– garder impérativement l’aliment à une température constante, en dessous ou légèrement au-dessus de zéro, selon les cas:
– ranger les aliments dans l’ordre : surgelés, frais, légumes et fruits ;
– ne pas recongeler un produit décongelé ;
– ne jamais décongeler un produit à température ambiante. Elle doit se faire soit au frigo, soit par cuisson.

Conserver une hygiène impeccable
La cuisine et particulièrement le réfrigérateur sont des endroits sensibles aux microbes, il convient de respecter scrupuleusement certaines règles d’hygiène. De ce fait :
– ne stockez rien d’autre que de l’alimentaire dans votre réfrigérateur ;
– séparez le cuit du cru et rangez les produits par température :
– lavez-vous les mains avant de cuisiner ou de manger ;
– maintenez les surfaces (plans de travail, placards…) de votre cuisine propres et sèches ;
– emballez bien vos aliments dans une feuille d’aluminium ou de cellophane et consommez-les rapidement (dans les 24 heures pour les produits crus et dans les deux jours pour les plats cuisinés);
– lavez bien les oeufs avant leur utilisation et ne les consommez jamais après 28 jours;
– évitez de laisser les aliments réfrigérés en dehors du réfrigérateur;
– cuisinez bien la viande lors des barbecues (le poulet et le steak ne doivent pas être rosés)
– lavez vos torchons régulièrement;
– dégivrez et nettoyez régulièrement le réfrigérateur (tous les 15 jours)
– surveillez régulièrement la température de votre réfrigérateur qui doit être à +4°C dans la partie la plus froide, et entre +4°C et +6°C pour l’autre partie.

En magasin ou avant de préparer votre repas :
– vérifiez bien la date d’expiration du produit avant de le consommer;
– rejetez systématique de tout aliment qui présente des signes d’altération ou de toute conserve suspecte (boîte bombée ou perforée, mauvaise odeur);
– retirez les conditionnements (packs, cartons, etc.) des produits manufacturés pour se débarrasser de leurs impuretés;

Bon à savoir : outre sa fonction de condiment, le vinaigre blanc est un bon produit ménager désinfectant. Vous pouvez l’utiliser aussi bien pour laver les denrées (la salade) que pour nettoyer l’intérieur du frigo.