En deux semaines, deux mineurs ont succombé à une intoxication au monoxyde de carbone pendant qu’ils prenaient leur douche, avec une deuxième victime enregistrée hier soir : Taransing Canhyea, 17 ans et habitant St Paul, a été trouvé mort dans sa salle de bain.
L’Inspecteur Shiva Coothen, du service de presse de la police, tient à attirer l’attention de la population sur les mesures de précaution à prendre afin d’éviter ce genre de drame. « Durant la saison hivernale, l’on a tendance à fermer les fenêtres, mais la police recommande vivement aux utilisateurs d’appareils ménagers fonctionnant au gaz de toujours laisser une ouverture pour une bonne circulation de l’oxygène ». Il conseille également aux utilisateurs de chauffe-eau fonctionnant au gaz de faire ajuster les conduits de leur appareil régulièrement afin que le gaz toxique puisse être évacué.
Hier soir, Taransing Canhyea a été trouvé mort dans sa salle de bain, probablement à cause d’une intoxication au monoxyde de carbone émanant de son chauffe-eau à gaz, indiquent les services de police. Il y a moins de deux semaines, une fillette de 12 ans, Reedhee Jhugaroo, avait perdu la vie dans des circonstances similaires. Selon les sources officielles, il était près de 23 heures hier lorsque le père de Taransing Canhyea s’est aperçu que l’adolescent n’était pas encore sorti de la douche et qu’il ne répondait pas lorsqu’il l’appelait. Inquiet, il a forcé la porte de la salle de bain pour trouver son fils gisant immobile sur le sol. Conduit à l’hôpital Victoria, à Candos, le jeune homme y a été déclaré mort. À l’heure où nous mettions sous presse, les résultats de l’autopsie de l’adolescent n’avaient pas encore été obtenus.
Reedhee Jhugaroo, pour sa part, a perdu la vie le samedi 23 juillet. Ce jour-là, cette habitante de Camp-des-Embrevades, Pamplemousses, était à la maison avec sa petite soeur de 8 ans pendant que ses parents étaient au travail. Vers 14 h 30, lorsque le père, 41 ans, est rentré, il a été averti par sa benjamine que Reedhee n’était pas encore sortie de la douche et qu’elle y était depuis un bon moment. Après avoir forcé la porte, le quadragénaire a trouvé le corps immobile de la fillette sur le sol. Elle a été transportée à l’hôpital du Nord, où les médecins n’ont pu que constater son décès.