La Bramer Asset Management Ltd (BAML) a lancé deux nouveaux fonds d’investissements issus de l’Emirates NBD Asset Management, une compagnie de gestion d’actifs basée à Dubaï. Ce lancement fait suite à un partenariat entre la BAML et l’Emirates NBD Group, un important groupe bancaire du Moyen Orient.
Ces deux fonds d’investissement permettent à la BAML d’inclure dans son portefeuille des produits suivant les principes de la Shari’ah qui n’étaient pas disponibles avant. « Ces produits offrent des retours sur investissements plus importants que les taux qui existent actuellement sur le marché. De plus, cela nous permet d’offrir des fonds en devises fortes, soit le dollar américain », déclare la présidente et CEO de la BAML, Jaya Allock. Cette dernière a ajouté que la société mauricienne se réjouit d’être associée à un établissement qui jouit d’une excellente réputation dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA).
Les détails sur les deux nouveaux fonds, l’Emirates NBD Islamic Global Balanced Fund et l’Emirates Global Sukuk Fund, ont été présentés à des gestionnaires de portefeuilles et investisseurs individuels par Lawrie Chandler, Head of Europe, Emirates NBD Asset Management au Hennessy Park Hotel, à Ébène.
Les dirigeants de BAML annoncent que l’Emirates NBD Asset Management, mondialement reconnue, a reçu plusieurs prix, dont le MENA Sukuk Manager of the Year aux Global Investor/ISF Investment Excellence Awards de 2012 ainsi que le Best Islamic Wealth Management Services Provider aux London Sukuk Summit Awards, également en 2012.
Quant à l’Emirates NBD Group, il a été formé en 2007 suite à la fusion de l’Emirates Bank International PJSC et de la National Bank of Dubaï PJSC, deux des plus importantes institutions financières des Émirats Arabes Unis. Ce groupe détient la plus grande base d’actifs au Moyen Orient. Ces actifs sont évalués à plus de US $ 77 milliards.