Afin d’encourager l’investissement et la croissance économique plusieurs projets sont annoncés, dont la mise sur pied d’un Fast Track Committee sous la présidence du Financial Secretary afin d’accélérer le processing des demandes de permis et d’approbations des projets d’investissement majeurs à fort impact. Le Comité sera composé de représentants du Prime Minister’s Office, du Board of Investment et d’autres ministères concernés. Selon Xavier-Luc Duval, cette mesure générera Rs 20 milliards en termes de projets additionnels durant les prochaines années. De ce fait, l’Investment Promotion Act et la Non-Citizens (Property Restriction) Act seront amendées. D’autres amendements seront apportés à la Planning and Development Act, Building Act, Morcellement Act, Environment Protection Act, Local Government Act et Sugar Industry Efficiency Act.
Le Building and Land Use Permit (BLP) sera livré en 14 jours après une demande d’application faite en ce sens auprès d’une collectivité locale. Le ministère des Administrations régionales va créer un E-Monitoring System afin de suivre l’évolution des demandes de BLP faites auprès des municipalités et conseils de district. Des amendements seront apportés aux lois pour demander que la Central Water Authority (CWA), le Central Electricity Board (CEB) et la Waste Water Management Authority (WWMA) et autorités de la Santé et des Pompiers donnent leur feu vert dans un délai d’une semaine après réception de la demande d’application en ligne.
Afin d’attirer des professionnels de calibre à Maurice, le gouvernement abolit la garantie bancaire requise lors des applications des Occupation and Residence Permits et révise des frais des permis. Afin de faciliter le processus d’application, un système intégré en ligne sera mis sur pied fin 2013 pour les Occupation Permits et les visas. Le GM envisage également d’attirer 4 200 à 5000 professionnels étrangers dans le court terme et 10 000 dans le moyen terme à travers une campagne de communication du Board of Investment pour attirer des professionnels sous les Occupation Permits.
Par ailleurs, les particuliers étrangers fortunés qui ont choisi de jouir de leur retraite à Maurice auront désormais le droit d’acheter un appartement « upon a minimum transfer of US 120,000 dollars at the time of application ».