Le Board of Investment (BoI), qui vient de mener une mission de promotion des investissements en Afrique du Sud, dit constater un vif intérêt de la part des hommes d’affaires de ce pays pour Maurice. Environ 250 investisseurs potentiels et professionnels sud-africains ont participé aux différentes rencontres organisées par le BoI à Johannesburg, Durban et Cape Town, dans la dernière semaine de septembre.
Faisant un bilan de cette mission promotionnelle dans son dernier bulletin mensuel, le BoI indique que la communauté des affaires en Afrique du Sud considère Maurice comme une plate-forme d’affaires et financière. « Le BoI suit de près les résultats de cette présentation en Afrique du Sud, pays qui reste une source importante d’investissements directs étrangers pour Maurice », annonce l’agence.
Utiliser Maurice comme votre centre financier international, tel était le thème de ce road-show qui a permis de promouvoir la plate-forme financière mauricienne et d’exposer Maurice comme un centre d’investissement et d’affaires pour les Sud-africains. L’équipe du BoI, dirigée par le directeur des services émergents Nitin Pandea, a exhorté les hommes d’affaires sud-africains à prendre avantage des opportunités offertes par le centre financier international mauricien pour structurer leurs investissements.
Les participants, indique le BoI, venaient d’un large éventail de secteurs d’activités : services financiers, fonds d’investissement, cabinets juridiques, immobilier, agro-industrie, construction, entre autres. Des représentants des principales chambres de commerce et d’industrie d’Afrique du Sud, des agences de promotion de l’investissement, ainsi que des représentants du Progressive Business Forum (PBF) ont également participé aux sessions de présentation des perspectives d’investissement.
Le BoI a également organisé des rencontres business-to-business avec des entreprises de renom et dont les opérations touchent divers domaines/secteurs : soins de santé, activités manufacturières, services financiers, savoir, mode et création, services juridiques, distribution.
Par ailleurs, le BoI a participé à une vidéoconférence interactive tenue à Namur, en Belgique, au début du mois dernier. Cette activité a été l’occasion pour l’agence de présenter à quelque 60 entrepreneurs belges le climat des affaires et les opportunités d’investissement qui existent à Maurice.
La vidéoconférence, précise le BoI, faisait partie d’un séminaire d’un jour organisé conjointement par l’Agence Wallonne à l’Exportation et aux Investissements et Namur Export. À l’issue de cet événement, deux délégations de représentants de sociétés belges sont attendus à Maurice très bientôt ainsi qu’en début d’année 2012. Elles viendront voir sur place les opportunités d’investissement et étudier les possibilités de concrétisation de certains projets.