La France, avec un montant de Rs 767 millions, a été la principale source d’investissements directs à Maurice pour le premier trimestre 2015. C’est ce qu’indique une compilation de données publiée récemment par la Banque de Maurice.
Selon la banque centrale, Maurice a reçu de janvier à mars 2015 un montant total de Rs 2,4 milliards sous forme d’investissements directs excluant les transactions effectuées par les sociétés opérant dans le secteur du Global Business (offshore). Une très grosse part de ces investissements, soit un montant légèrement supérieur à Rs 1,9 milliard, a été dirigée vers les projets immobiliers. Parmi, les projets dits IRS/RES/IHS (Integrated Resort Scheme/ Real Estate Scheme et Investment Hotels Scheme) ont bénéficié d’une enveloppe totalisant Rs 1,6 milliard.
Le relevé de la BoM montre que le secteur de l’hôtellerie/restauration a attiré Rs 249 millions d’investissements directs, alors que celui de la construction et des services financiers a obtenu Rs 112 millions et Rs 43 millions respectivement.
La France a devancé le Royaume Uni (Rs 434 millions) au classement des pays fournisseurs d’investissements directs. L’Afrique du Sud s’est retrouvée troisième avec Rs 343 millions, précédant la Chine (Rs 148 M) et la Suisse (Rs 79 M). Selon le bilan de la BoM, des investissements directs totaux de Rs 14,2 milliards avaient été enregistrés en 2014.
Pour ce qui est des investissements effectués à l’étranger à partir de Maurice (excluant encore une fois ceux venant des sociétés du secteur dit offshore), le montant pour le premier trimestre 2015 s’est élevé à Rs 132 millions dont Rs 52 M dans des activités commerciales et Rs 45 M dans des opérations immobilières.
Les autorités bancaires indiquent que Rs 55 millions ont été investis en Afrique contre Rs 44 M en Europe, Rs 17 M en Asie/Océanie et Rs 16 M en Amérique du Nord et centrale.