La note de la fermeture du Domaine Les Pailles en juillet dernier s’élève à plus de Rs 500 millions. C’est ce qui ressort des informations révélées par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, en réponse à une Parliamentary Question du député du MMM Adil Ameer Meea. Un autre détail révélateur, suite à une interpellation du leader de l’opposition, Paul Bérenger, est que la braderie du Domaine Les Pailles avait été évitée de justesse car il ne manquait que la présence d’un des directeurs de la State Investment Corporation (SIC) pour sceller l’accord avec les Chinois de la Yihai International Investment Management Ltd le 10 décembre de l’année dernière, soit le jour du scrutin pour les élections générales. Le prix agréé pour un arpent de terrain faisant partie du Domaine les Pailles était de Rs 100 000. D’autre part, toujours dans le cadre de la restructuration des investissements de la SIC, deux exercices d’Expression of Interest ont été lancés, l’un pour la gestion de Les Écuries du Domaine (LED) avec 53 écuries et une vingtaine de chevaux, l’autre pour la recherche d’un partenaire stratégique avec l’ouverture d’un casino sur la côte ouest.
Les pertes du Domaine Les Pailles ont suscité des échanges animés lors du Question Time à l’Assemblée nationale mardi. D’entrée de jeu, le ministre des Finances a confirmé qu’au 31 décembre de l’année dernière, les opérations du Domaine Les Pailles ont été bouclées avec des soldes négatifs de Rs 422 millions. À cela sont venues se greffer des pertes additionnelles de Rs 21 millions pour la période allant de janvier à juillet de cette année, date à laquelle les autorités ont pris la décision de mettre la clé sous le paillasson.
La cessation des opérations a coûté au Domaine Les Pailles la somme de Rs 49 millions, représentant la compensation pour les indemnités de licenciement versées aux 142 employés permanents de cette société. Les membres du personnel limogé ont bénéficié d’une compensation de deux mois par année de service pour leur départ volontaire. « In fact, the auditor’s report came to conclusion that the debt of Domaine Les Pailles Ltd was higher than its assets and that the company could no longer go on », a soutenu le ministre des Finances.
Le volet consacré à la vente des actifs du Domaine Les Pailles, initiée par voie d’appel d’offres l’année dernière sous le gouvernement de Navin Ramgoolam, a été également évoqué avec notamment l’insistance du leader de l’opposition pour obtenir confirmation officielle que la société Yihai International Investment Management Ltd, actuellement en Joint-Venture avec la SIC, est la même dont la cotation avait été retenue lors de l’appel d’offres de l’année dernière. Le ministre des Finances a indiqué que la vente du Domaine Les Pailles à cette entité chinoise avait failli être conclue le 10 décembre dernier, n’était-ce l’absence d’un membre du Board de la SIC à ce rendez-vous crucial.
« Well, it is the same company. In fact, the purchase was nearly completed. It was just that on the day of the election, one director of SIC was not present on the site. So, that was our chance that the land was not sold. It is the same company. In fact, the same company was going to prosecute Government because there was a legal commitment by SIC to sell », a déclaré Vishnu Lutchmeenaraidoo. Le prix offert pour cette transaction avortée était de Rs 441 millions avec un arpent de terrain adjugé à Rs 100 000, considéré comme étant extrêmement bas. Le prix des terrains a été évalué à environ Rs 55 millions avec la Yihai International Investment Management Ltd n’étant disposée qu’à payer Rs 1,8 million pour les 18 arpents.
Dans le nouveau deal consenti avec les Chinois, la vente des terrains a été écartée. Toutefois, ces propriétés immobilières au Domaine Les Pailles constitueront les 30 % d’Equity de la SIC au sein du partenariat avec les Chinois en vue de réaliser un ambitieux projet de développement de Rs 11 milliards sous le programme de Smart Cities annoncé dans le premier budget de l’Alliance Lepep.
En marge de la réalisation de ce projet d’envergure à Pailles, la société Domaine Les Pailles a émis un exercice d’Expression of Interest pour la gestion des écuries et des chevaux des Écuries du Domaine. Les parties intéressées ont jusqu’au 18 septembre pour se faire connaître auprès de Prime Partners Ltd, dont les bureaux sont au 15e étage d’Air Mauritius Centre à Port-Louis.
De son côté, la SIC est en quête d’un partenaire stratégique pour opérer un casino dans l’Ouest. L’Expression of Interest stipule que les potentiels partenaires devraient être des opérateurs dans le « upper-end of tourist segment » pour accueillir un casino dans le complexe hôtelier désigné. La date limite a été fixée au 18 septembre.