Fidèle à l’engagement pris depuis plusieurs semaines, Rezistans ek Alternativ alignera un maximum de jeunes aux élections générales du 10 décembre. Dans chaque circonscription le parti aligne un candidat. On compte parmi cinq femmes et huit candidats âgés de moins de 40 ans. Près de la moitié des candidats qui seront alignés pour le compte de Rezistans ek Alternativ feront leur baptême politique. Se présentant comme « un troisième mouvement d’émancipation sociale, après la naissance du PTr en 1936 et celle du MMM en 1969 », Rezistans ek Alternativ a tenu à faire la place pour les jeunes. Selon les membres du parti, le PTr et le MMM sont deux partis qui ont dépassé leur date d’expiration. Les élections de 2014 marqueront la naissance d’une nouvelle force autour de Rezistans ek Alternativ, avec le papillon comme symbole, laissent entendre les mebres du parti. Et selon eux, la présence de Rezistans ek Alternativ au Parlement sera d’une grande importance, surtout dans le cadre de la contribution historique de Rezistans ek Alternativ pour éradiquer le communalisme dans le système politique et dans le contexte du projet de changement constitutionnel que prônent le PTr et le MMM. Lors de la présentation des candidats, les porte-parole de Rezistans ek Alternativ ont laissé entendre qu’ils veulent faire entendre une voix anti-communale, écologiste, ouvrière et jeune au sein de l’Assemblée nationale.