D’Allemagne, Gentleman engage une conversation téléphonique avec Scope. Histoire de mieux faire connaissance avec ce passionné du reggae, qui compte parmi les plus grosses ventes dans ce domaine. Cette musique, Otto Tillman (son vrai nom) est allé en Jamaïque pour mieux la comprendre, et il la vit dans sa dimension spirituelle. Invité principal du Festival Reggae Donnsa (prévu le 6 mai à Bambous), Gentleman espère vivre un moment d’échange riche en émotions avec les Mauriciens.
Otto Tillman avoue avoir de Maurice une image avant tout de carte postale. Mais ce grand voyageur qui parcourt le monde grâce à la musique sait qu’il ne faut pas s’arrêter aux clichés. “Je suis certain qu’il y a autre chose à voir chez vous et je m’y prépare. J’ai entendu dire que la musique fait partie de votre paysage et que le reggae est très présent.” Il n’en fallait pas plus pour le convaincre de survoler mer et terre d’Allemagne jusqu’ici et vers les Seychelles, où il sera aussi en concert au début de mai. Cet instant qu’il vivra à Maurice, Gentleman veut en faire quelque chose de spécial. “Je suis déjà reconnaissant de comprendre que si loin de mon pays, il y a un public qui écoute et apprécie mes chansons. Je ne prends pas cela pour acquis. Je me sens très privilégié.”
L’échange sera intense et il mettra du sien pour que son passage marque les esprits. “Je ne sais pas encore combien de temps je disposerai. Mais j’ai prévu de vous offrir une sélection de mes meilleurs morceaux figurant sur mes différents albums.” Avec des concerts donnés dans plusieurs parties du monde, Gentleman confie que les moments passés sur scène sont à chaque fois uniques. Il en sera de même à Maurice. “Ce sont des moments que je vis pleinement. Je suis très attentif au public. Je le regarde dans les yeux et je m’adapte en fonction de ses réactions. C’est pourquoi je suis toujours très polyvalent afin de pouvoir m’orienter dans le sens souhaité par le public. Ceux qui sont devant moi, je les regarde dans les yeux. Je leur communique une énergie qu’ils me retournent, et c’est ainsi que chaque concert devient ce moment unique.” Toute une équipe de musiciens et des choristes sera avec lui pour “ce moment qui sera basé sur le principe du partage”. C’est aussi l’esprit reggae qu’il fera planer sur Bambous lors de son passage.