Les ministres Shakeel Mohamed (Travail) et Lormus Bundhoo (Santé) ont rencontré hier des représentants de diverses compagnies recrutant des étrangers pour travailler à Maurice. Lors de cette réunion, organisée à Port-Louis avec la collaboration de l’International Organization for Migration, il a été question de la santé de ces travailleurs.
En ce sens, le ministre de la Santé a relevé plusieurs points auxquels les recruteurs doivent faire face. Les travailleurs étrangers, a souligné Lormus Bundhoo, sont plus vulnérables à certaines maladies. Pour lui, il est du devoir des compagnies concernées de s’assurer que ces personnes sont en bonne santé et bénéficient d’un bon environnement de travail. Il a ainsi suggéré l’institution d’un service médical permanent dans chaque compagnie.
De son côté, le ministre du Travail a soutenu que les firmes privées et le gouvernement doivent collaborer pour trouver des solutions aux problèmes que rencontrent les travailleurs étrangers, surtout en ce qu’il s’agit de leur santé. Shakeel Mohamed s’est d’ailleurs dit ravi de constater que certaines compagnies proposent souvent des check-up à leurs employés.