Promouvoir des normes de compétences professionnelles élevées, la capacité, l’éthique et l’intégrité parmi les spécialistes du marketing de l’océan Indien, et ce à travers les organismes locaux de marketing. Tel est l’un des objectifs de l’Indian Ocean Marketing Association (IOMA), qui sera bientôt lancée officiellement et qui opérera sous l’égide de l’African Marketing Confederation (AMC). Ayant pour président Cyril Nicolas, « pionnier en formation de marketing » à Maurice à travers Champion Marketing, qu’il a créée il y a plus de 25 ans, et ayant pour président honoraire Karl Offman, l’IOMA veut être un agent pour la reconnaissance de l’excellence en marketing.
L’IOMA procède actuellement au recrutement de membres pour son association. Selon Cyril Nicolas, c’est suite à une rencontre, en septembre 2015, entre la présidente de l’AMC, Helen Mcintee, et le CEO d’IMM Afrique du Sud, Nigel Tattersall, « qu’on a eu l’idée de lancer une telle association ». Et de poursuivre : « Nous avons gardé de bonnes relations avec l’IMM South Africa depuis 1989 et nous souhaitons poursuivre avec. J’ai exposé notre projet d’association aux Sud-africains et ils ont été enthousiasmés. » L’AMC compte désormais huit pays, dont Maurice est le nouveau membre. Cet institut de marketing africain, dit-il, « est le plus gros pourvoyeur de formations » en Afrique du Sud. « Dans quelques semaines, on décidera où les cours se dérouleront. Dans un premier temps, on commencera par un certificat et des “breakfasts talks”. Je compte donner à nos membres une “membership card” qui leur permettra d’avoir accès au réseau africain. » Les cours, selon Cyril Nicolas, pourraient débuter d’ici la fin de l’année.
Pour Cyril Nicolas, « le marketing est fondamental pour la réussite d’une entreprise ». Bientôt, dit-il, des programmes divers, allant de cours de courte durée à des degrés en passant par des diplômes, seront dispensés à Maurice en vue de promouvoir le marketing professionnel de qualité.
L’IOMA se veut un forum de développement des compétences pour les enseignants et les étudiants. Elle mettra à la disposition du public une qualification professionnelle AMC et servira d’agent pour la reconnaissance de l’excellence en marketing. « Nous comptons distribuer un magazine ou un bulletin réunissant les éditoriaux des membres de chaque pays. » L’IOMA veut en outre offrir des opportunités de réseautage d’affaires. Cyril Nicolas ajoute que l’association veut être une ressource de formation pour les professionnels et les entrepreneurs. « L’IOMA invite les professionnels du marketing et les jeunes entrepreneurs à rejoindre la zone océan Indien de l’AMC. Notre vision et nos objectifs sont alignés sur ceux de l’AMC, tout en restant sensibles aux besoins des consommateurs de l’océan Indien. »