Madhusudan Ganapathi, secrétaire (ouest) aux Affaires étrangères du gouvernement indien et ancien haut commissaire à Maurice, a remis hier un chèque de $ 1 million à K. V Bhagirath, secrétaire de la Indian Ocean Rim-Association for Regional Cooperation (IOR-ARC). Cet argent représente la contribution de la Grande péninsule au IOR-ARC Special Fund.
Ce fonds est utilisé pour le financement de projets dans les 19 pays membres. Selon le principe instauré, un projet doit être approuvé par quatre pays et le Leading Coordinator pour débloquer l’argent nécessaire à sa concrétisation.
Madhusudan Ganapathi est à Maurice dans le cadre de la troisième réunion du conseil exécutif du World Hindi Secretariat (WHS). Le secrétaire aux Affaires étrangères est à la tête d’une délégation en provenance de l’Inde. Il a coprésidé la réunion qui s’est tenue hier au restaurant La Cannelle au Domaine les Pailles. Cette rencontre a été l’occasion de passer en revue le travail accompli par l’organisme depuis la dernière réunion et de rappeler un de ses objectifs qui est de faire de l’hindi une langue officielle au sein des Nations unies.