La lutte contre la piraterie maritime dans l’océan Indien figure en bonne place dans l’agenda du conseil des ministres de l’Indian Ocean Rim-Association for Regional Cooperation, qui se rencontre mercredi à Bangalore. C’est le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale Arvin Boolell qui y dirige la délégation mauricienne.
« Cette réunion revêt toute son importance à un moment où nous assistons à une intensification des relations à tous les niveaux entre l’Asie et l’Afrique », a déclaré au Mauricien le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale. La délégation mauricienne qui assistera mercredi à la conférence est entre autres composée du secrétaire aux Affaires étrangères Anand Neewoor et du responsable de la coopération régionale M. Fookeer.
Maurice, qui accueille le siège de l’Indian Ocean Rim-Association for Regional Cooperation (IOR-ARC), profitera de l’occasion pour se positionner comme plateforme idéale pour relier l’Asie à l’Afrique.
L’Inde, qui assure la présidence de l’IOR-ARC ces deux prochaines années, veut redynamiser l’association appelée à jouer un rôle important dans la région. Elle souhaite ainsi donner à cette association qui pèche par sa discrétion une plus grande visibilité. Le gouvernement indien a invité des journalistes de tous les pays membres à couvrir l’événement cette année.
L’IOR-ARC a cette année pour vice-président l’Australie. « L’Inde et l’Australie sont deux membres du G20. Elles apporteront une contribution dans la relance de l’association, surtout dans le domaine agricole », a observé Arvin Boolell, qui veut que les débats se concentrent plus sur des questions économiques ou sociales plutôt que sur la politique.
Plusieurs ministres participeront à la réunion à Bangalore, dont ceux du Bangladesh, du Kenya, du Sri Lanka, de la Tanzanie et du Yémen. La réunion du conseil des ministres était précédée de celles de l’Indian Ocean Rim Business Forum (IORBF) le mercredi 9, du Indian Ocean RIM Group sur le commerce et l’investissement le jeudi 9, du l’Indian Ocean Rim Academic Group le vendredi 11 et du Comité des hauts fonctionnaires (OSC) le samedi 12.