Le livre de son vécu est rythmé de récits inspirants. À 103 ans, Irène Ramsamy brode toujours avec le même entrain la toile de son histoire. Celle d’une couturière, aujourd’hui centenaire, qui a toujours filé le bon filon, peu importe les obstacles qui se sont dressés sur sa route.
Mère de six enfants, grand-mère de trente-huit petits-enfants, Irène Ramsamy ne sait plus combien elle a d’arrière-petits-enfants. C’est une centenaire qui a toujours su rester jeune. Très lucide, coquette et pimpante, la charmante grand-mère est toujours sur son 31. Elle porte une jolie robe aux motifs zébrés, sublimée par des bijoux dorés qui mettent en valeur ses magnifiques yeux clairs et ses beaux cheveux cotonneux. Dans l’attitude et dans l’allure, elle ne fait pas son âge. C’est un véritable moulin à paroles. Elle joue avec la vie comme elle joue chaque semaine au bingo.
De couturière à “prêteur sur gage”, de ses balades en carriole à ses virées sur des charrettes à boeufs, elle nous fait le récit de ses voyages à La Réunion et en France. Son interview avec des journalistes au pied de la Tour Eiffel lors d’un grand pique-nique, en passant par ses excursions au Mont Saint-Michel, la basilique Notre Dame du Rosaire de Lourdes ou encore les sites historiques de la Seconde Guerre mondiale. Elle a connu les épidémies comme la peste, “kot dimounn mor lor sime”, les cyclones les plus houleux, mais aussi l’amour.