À Jour J-30 pour le scrutin des élections législatives fixé au mercredi 10 décembre, le commissaire électoral a procédé à la mi-journée à la remise des Writs of Election aux 21 Returning Officers désignés par la Commission électorale. Cette première prise de contact avec les Returning Officers a été l’occasion pour Irfan Rahman, qui avait à ses côtés des membres de l’Electoral Supervisory Commission, dont le président Me Yousouf Aboobaker, de situer l’importance des responsabilités sur leurs épaules. Les mots, lourds de sens, qui sont revenus comme des leitmotivs dans sa bouche sont équité, impartialité et non-partisanerie dans l’exercice de ces fonctions. La Deputy Electoral Commissioner, Aruna Devi Narain, Parliamentary Counsel, nommée vendredi dernier, a également pris ses fonctions à la Commission électorale ce matin.
Dès son entrée en matière, le commissaire électoral n’a pas manqué de souligner que « as Returning officer, you have a pivotal role to play in the management of the election process in your constituency ». En effet, les National Assembly Elections Regulations de 2014, qui ont été promulgués en fin de semaine, mettent des responsabilités déterminantes entre les mains du Returning Officer, notamment que ce soit pour le Nomination Day avec le dépôt des candidatures avec de nouvelles conditions, pour le Polling Day et le pour le dépouillement des bulletins de vote.
À partir de ce postulat, le commissaire électoral s’appesantit sur l’importance que le travail se base de manière impartiale et en toute équité. « You should accordingly be fully conscious of your duties and responsibilities and ensure that the process is handled fairly and impartially and is in compliance with the legal framework », déclare-t-il en ajoutant que les Returning Officers pourront s’appuyer sur toute une série de guidelines élaborés par la Commission.
Irfan Rahman concède que jusqu’à la proclamation des résultats, la pression sur les Returning Officers sera intense. « You will be required to work long hours from the day you sign the writ until the proclamation of results and the endorsement of the writ. During this period, you must be in a position to free yourselves from other commitments at short notice to attend briefing sessions and other election related assignments », a-t-il fait comprendre en soulignant que « it goes without saying that the work is, by its very nature, impartial and non-partisan and you must conduct all business accordingly ».
Le commissaire électoral est revenu sur les principales attributions du Returning Officer, à savoir :
– s’assurer que les candidats aient l’occasion de vérifier au préalable leurs Nomination Papers avant la soumission formelle le 24 novembre ;
– vérifier les différentes options d’accès pour les centres de vote et les salles de vote dans leurs circonscriptions respectives ;
– vérifier que les membres du personnel affectés aux centres soient informés des besoins des électeurs pour exercer leur devoir civique ;
– disposer des ressources nécessaires pour le bon déroulement du dépouillement des bulletins de vote le lendemain du scrutin ;
– mettre en place des dispositions pour que l’exercice de dépouillement se déroule de manière transparente avec toutes étapes de vérification et de contre-vérification et la communication des détails aux concernés au fur et à mesure ;
– prendre des mesures pour que les résultats annoncés soient « accurate with a clear audit trail » et
communiquer les renseignements sur le dépouillement de manière systématique et de manière limpide.
En conclusion, le commissaire électoral fait comprendre aux Returning Officers que « as long as we focus on these different important phases of the election process, whilst it may be a challenging period, it should also be a hugely rewarding one at the end of the day – where we can all be proud of our work together to create the best possible conditions for voters to have their say. »?Lors de la réunion de ce matin, les Returning Officers ont eu l’occasion d’avoir des échanges avec les Electoral Officers, responsables des différentes circonscriptions. Un programme de travail avec des visites des centres de vote dans les circonscriptions attribuées a été arrêté pour les dernières vérifications sur le terrain.
Cet après-midi, la Commission électorale devra ratifier la liste de la cinquantaine de Deputy Returning Officers alors que les 12 000 autres fonctionnaires pour travailler pour le jour du scrutin et du dépouillement devront être informés au début de la semaine prochaine.
La Commission électorale se prépare également à enclencher une autre grande manoeuvre à partir de mercredi. Jusqu’à vendredi prochain, tous les partis et alliances politiques devront se faire enregistrer officiellement auprès de la Commission électorale en vue du scrutin du 10 décembre. Après cet exercice, l’Electoral Supervisory Commission se réunira samedi pour la ratification de la liste et l’allocation des symboles. Puis les yeux seront tournés sur le Nomination Day…